Magazine Auto/moto

Buick Avenir : le futur, rien de moins

Publié le 16 janvier 2015 par Critiqueauto
Buick Avenir : le futur, rien de moins

GM, tout comme Ford et Chrysler, a conservé certaines de ses meilleures cartes pour la Salon de l’automobile de Détroit. La division Buick nous arrive donc avec ce concept aux allures de Rolls Royce ou de Bentley, la Buick Avenir. Cette grande berline de luxe n’a tout simplement rien à voir avec les derniers véhicules qui ont intégrés la gamme du constructeur américain. Elle affiche des dimensions extrêmes, son habitacle est cossu à souhait et il y aura beaucoup de chevaux sous le capot. Bref, nous somme loin d’une petite voiture économique à la pompe et branché, ce que me plait beaucoup.

La Buick Avenir porte un nom plutôt ironique puisqu’elle s’inspire davantage du passé de la marque que de son avenir. Elle n’est pas sans rappeler l’époque ou Buick fabriquait d’énormes voitures haut de gamme.

Un symbole de tradition

La Buick Avenir est une voiture impressionnante sur le plan esthétique puisqu’elle incarne l’essence même de ce que Buick veut devenir. Oui oui, il semble que c’est fini pour le constructeur américain les petites voitures jolies, mais peu intimidantes. Avec ses dimensions inspirées de l’ère jurassique, ses ouĂŻes typiques aux modèles de grand luxe et ses immenses jantes, la Buick Avenir ira chercher une clientèle que même Cadillac n’aurait jamais pu souhaiter séduire.

Une croisière sur route

C’est lorsqu’on prend note du livre d’options de la Buick Avenir qu’on constate à quel point cette voiture sera luxueuse. Elle offrira de la place pour 4 personnes. Son habitacle propose un écran tactile de 12 pouces, un système qui reconnait le conducteur de la voiture et règle ainsi une foule de détails comme la position de conduite, la climatisation, la musique etc.

Un bon début

Oubliez les V12, V10 ou même les V8 puisque la Buick Avenir n’aura droit qu’à un V6 pour sa version de lancement du moins. Ce dernier sera jumelé à une transmission automatique à 9 rapports ainsi qu’une traction intégrale de série. Certes, la Buick Avenir sera capable de se déplacer, mais vu ses dimensions, il va certainement manquer ce petit « umph » que procure un moteur de cylindrée plus généreuse. Néanmoins, vu la catégorie dans laquelle la Buick Avenir évoluera, le constructeur devra éventuellement proposer plus de piquant sous le capot s’il souhaite rivaliser avec des marques comme Mercedes-Benz, BMW et Audi. Une mécanique de Corvette Z06 sous le capot d’une berline aux dimensions aussi généreuse offrirait certainement le ballant idéal entre performance et confort.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4697 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines