Magazine Sport

CAN 2015-GA- (2eme journée) ce mercredi : Le Burkina dos au mur

Publié le 21 janvier 2015 par Sebti2135

Le Burkina Faso, vice-champion d’Afrique, défait dès ses débuts dans la CAN-2015, joue presque sa survie contre la Guinée équatoriale organisatrice, ce mercredi (17H00), alors que le Gabon lorgnera les quarts face au Congo (20H00), à Bata (groupe A).
Le revers des Etalons dès la première journée (2-0 face au Gabon) a constitué la première sensation du tournoi, et rappelé que le statut de favori de groupe est souvent lourd à porter, ce qu’ont pu également observer la Tunisie, le Ghana ou l’Algérie. Un zéro pointé au niveau comptable pour les hommes de Paul Put, mais des raisons d’espérer dans le jeu: ils se sont créé de nombreuses occasions, notamment par Jonathan Pitroipa et les frères Alain et Bertrand Traoré. Mais ils ont aussi connu une baisse de régime physique, sans doute liée au manque de temps de jeu de nombre d’entre eux en clubs. C’est la principale différence avec le groupe parvenu en finale en 2013 (défaite 1-0 face au Nigeria), qui pouvait compter sur davantage de joueurs compétitifs. Les Burkinabè affrontent l’équipe hôte qui bénéficiera du soutien du stade. La Guinée équatoriale s’était fait rejoindre sur la fin de rencontre par le Congo (1-1) lors du match d’ouverture, et il s’agit de voir l’impact sur le moral qu’une telle égalisation peut induire. « Le premier match s’est joué sur les nerfs, avec du stress, dans un stade plein, a souligné le sélectionneur du Nzalang nacional, l’Argentin Esteban Becker. On a surmonté ce premier match, maintenant nous avons plus de tranquillité pour développer plus de jeu » Le Gabon, en tête du groupe, essaiera de conforter son avantage face au Congo. Aubameyang a ouvert la voie avec un but et les Panthères de Jorge Costa ont fait valoir leur solidité. Mais elles affrontent un Congo ragaillardi par le point arraché face au pays hôte, sur un but de Bifouma qui semble l’homme en forme. Le sélectionneur Claude Le Roy avait expliqué la délicate première période de ses joueurs par leurs conditions d’arrivée au stade.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sebti2135 7060 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine