Magazine

L'Homme se voulait artiste, la femme en a fait un financier

Publié le 27 mai 2008 par Mry

Hommefemme L'homme se voulait artiste, la femme en a fait un financier. Imaginez le jeu. L'homme pour conquérir sa promise se voulait toujours habillé des plus beaux atours pour conter fleurette à sa Perrette. Mais voilà, la femme s'inscrit dans un temps qui n'est pas celui de l'Art. Le temps de la durée, de la fin de mois, de ce qui fait vivre une vision conservatrice et sécuritaire de la vie. Le temps de la soumission à des obligations civiles.

L'homme se voulait artiste, la femme en a fait un financier. Imaginez un peu. Tout le monde espère un monde meilleur, gagner au loto et vivre un truc extraordinaire. N'importe quoi. C'est quoi ses aspirations de midinettes ?!... Regardez ces nouveaux hommes épouser les ordres des femmes en se laissant conquérir par les produits cosmétiques. Ils oublient leur dandysme, leur nonchalance pour rentrer dans le rang comme on rentre religieusement en missionnaire dans le con d'une femme.

L'homme se voulait artiste, la femme en a fait un financier. Imaginez ses gueux. Sisyphe était cet homme qui tous les jours poussait sa pierre en pensant qu'après un mont, il n'y aurait pas un autre mont et qu'il pourrait passer à autre chose. Mais non. L'homme actuel est ainsi dans le société sociétale, à pousser son espérance. La femme est le chemin sur lequel il cherche sa voie. Cet homme-femme là, ne m'en parlez pas. Cette femme là, ne m'en parlez pas. Je suis misogyne à 99%.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mry 253 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte