Magazine Info Locale

Les ravages du clientélisme

Publié le 23 janvier 2015 par Jplegrand

Il serait intéressant de savoir ce que pensent M. Villemain, maire socialiste de Creil et M. Boulhamane, ancien membre du PS, des déclarations du député socialiste Malek Boutih à propos des quartiers sensibles dénonçant notamment le clientélisme des politiciens.

Auront-ils le courage de débattre des questions de fond et de dénoncer les atteintes à la laïcité et aux valeurs républicaines ? Débattre ce n'est pas stigmatiser, au contraire c'est échanger pour faire avancer les idées. Or depuis qu'ils sont élus au conseil municipal, ni le maire et ses adjoints (PC-PS), ni l'opposition n'ont invité Creil-Avenir (6% des élécteurs) à débattre, à connaître notre point de vue et nos propositions : à quand une grande rencontre citoyenne à Creil sur la laïcité avec toutes les composantes politiques de la ville, y compris la nôtre ? Après les élections départementales ? Ce serait pourtant l'occasion de le faire maintenant car il y a urgence. Une telle rencontre devrait se faire en grand, organisée par tous les acteurs publics, institutions, associations, syndicats, partis.

"CREIL-AVENIR, les citoyens en mouvement" est très clair : aucune concession ne doit être faite en ce qui concerne les valeurs républicaines, ceux qui veulent détruire la laïcité, qui font l'apologie de la haine et de quelque racisme que ce soit doivent être arrêtés et punis comme le prévoit la loi.Ceux qui doutent des valeurs républicaines doivent être amenés au débat et à la réflexion tout en sachant que si ils commettent des délits ou des crimes, ils seront sévèrement punis; Comment les élus de la république peuvent-ils à la fois exprimer fermeté sur les principes et dialogue ouvert avec les populations de telles sortes que la laïcité soit le bien commun que les citoyens s’approprient et font vivre au quotidien ?

Il est temps d'agir pour mobiliser toutes les institutions de la république pour qu'elles agissent en faveur de la laïcité. Cela signifie qu'il faut clarifier ce qu'est la laïcité, bien expliquer ce qu'elle n'est pas. Ainsi la laïcité ne s'oppose pas aux religions, elle garantit leur exercice dans une stricte égalité et neutralité vis à vis d'elles en garantissant aussi le droit à chaque citoyen de ne pas avoir de religion aussi. L'état n'a pas à intervenir dans l'exercice des cultes et les cultes n'ont pas à intervenir dans l'exercice de l'Etat et des institutions républicaines. Cette spécificité française est une conquête démocratique fondamentale que tous les obscurantistes veulent détruire.

Certes les dirigeants de notre pays ne peuvent être présentés comme des défenseurs d'un monde juste favorisant les valeurs de liberté, d'égalité, de fraternité et les interventions militaires qu'ils ont décidées pour des raisons liées aux intérêts de certaines multinationales et leur alignement inconditionnel sur les USA ont sérieusement porté préjudice à notre pays dans le monde entier.

Ces dirigeants sont bien embarrassés par la mobilisation populaire qui a eu lieu après les actes terroristes et ils ont tout fait pour essayer de la récupérer. Ils vont continuer en ce sens essayant de faire oublier leurs responsabilités dans la situation politique actuelle.

Il faut éviter tout manichéisme : la France est à la fois pays de grandes traditions démocratiques et laïques et contradictoirement une ancienne puissance coloniale qui continue en Afrique et ailleurs de se comporter comme un pays participant directement à des opérations impérialistes.

Ceux qui veulent se refaire une virginité politique en se présentant comme de blanches colombes défendant la liberté contre la barbarie, alors qu'il ne faut pas l'oublier, certains ont soutenu des politiques qui ont favorisé dans certains pays la montée du terrorisme pour combattre des régimes qui ne leur convenaient pas, tentent évidemment de tout amalgamer afin d'arriver à l'image si simpliste : d'un côté eux les dirigeants de l'occident qui seraient les champions de la liberté, de l'autre ceux qui refuseraient de s'aligner et donc seraient les complices des terroristes. Si cela était si simple ! Plus que jamais il nous faut exercer notre esprit critique vis à vis de tous les politiciens, de tous sans exception en menant le combat pour l'éducation populaire et la prise de responsabilités par les citoyens qui doivent plus que jamais apprendre à vivre ensemble, à partager, à se respecter, à construire notre nation dans le partage de la diversité, la co-construction, l'acceptation et la reconnaissance que l'identité nationale se construit par la co-existence et la co-participation d'identités singulières et plurielles, parfois chez un même individu d'ailleurs du fait de nos mixités et nos origines différentes, qui acceptent le contrat républicain de la laïcité.

Il est temps d'agir donc en ce sens au lieu de favoriser le communautarisme ! Il est temps que les promesses soient tenues car oui il faut beaucoup plus de moyens pour développer l'activité économique dans des espaces abandonnés et pourtant peuplés fortement, dans les quartiers populaires dans lesquels il faut arrêter de détruire les services publics mais aussi il faut que l'école bénéficie de beaucoup plus de maîtres que de classe, il faut élever le niveau des connaissances et offrir à tous les jeunes des possibilités de formation professionnelle réelles.

Depuis 40 ans ce qui a été fait dans ces quartiers n'est pas du tout au niveau de ce qui est nécessaire; chaque jour le maire de notre ville devrait frapper aux portes de la préfecture, des ministères, pour exiger les moyens pour notre ville : chacun peut voir qu'il n'en est rien. Nous avons un maire beaucoup plus préoccupé par son avenir politique et ses tractations politiciennes que par les intérêts de notre ville. Les ridicules moyens obtenus n'ont pas permis d'engager une politique de rénovation urbaine et sociale de très grande ampleur ! Les pouvoirs publics ne sont pas à la hauteur des enjeux, le clientélisme a fait d'énormes ravages, plus personne ne peut se défiler et ceux qui ont été élus doivent non seulement rendre des comptes mais surtout changer d'attitude : arrêter leur basses manœuvres politiciennes, leurs méprisables règlement de compte, leurs concessions électorales.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jplegrand 1025 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine