Magazine Bd

Stonehenge (T1) – Erin

Publié le 26 janvier 2015 par Un_amour_de_bd @un_mour_de_bd

Chronique Stonehenge (T1)

Scénario de Eric Corbeyran, dessin de Ugo Pinson,

Style : Fantastique, Heroic-fantasy


Public conseillé : Adultes / adolescents
Paru chez Soleil, le 14 janvier 2014
Share

L’histoire

446, ère Chrétienne, un monastère pélagien, dans l’archipel britannique, voit l’arrivée de Germain, un puissant évêque venu de Rome pour vérifier que les règles monacales sont bien respectées. Lors des fouilles des chambres, le moine Ninian sera inciminé du vol d’un manuscrit interdit par le dogme, faisant référence à la pierre de Fal. Selon les légendes, cette dernière est le centre de l’univers, apportée par les dieux il y a fort longtemps, elle est la clé qui mène un artéfact offrant à son possesseur, les pleins pouvoirs. Cette pierre sera l’objet de toutes les convoitises.
Ninian parvient à s’échapper, mais l’émissaire Germain découvre dès lors l’existence de cette pierre et cherche à se la procurer, dans le but de contrer les alliances Bretonnes. C’est une guerre du pouvoir, mais aussi diplomatique qui va donc se jouer.

Stonehenge (T1) – Erin
bouton_amazon

Ce que j’en pense

Stonehenge est l’oeuvre d’une récente collaboration entre Ugo Pinson et Eric Corbeyran, que l’on ne présente plus. Dans cette toute nouvelle trilogie pleine d’aventure et de légendes, attendez vous à voyager entre la mythologie et l’ère chrétienne britannique (Ve siècle). Un univers celtique qui pour ma part me fascine.
Le scénario est excellent et se lit avec facilité, pour un peu que l’on ne soit pas récalcitrant par rapport au style graphique. L’intrigue est quant à elle, de bonne facture, les enchainements et les découpages sont précis et le fil narratif se suit avec facilité. Dans l’ensemble, l’histoire se lit très vite, mais sans jamais être dans l’urgence. Les personnages sont eux très charismatiques, le dessin réaliste joue beaucoup dans cette perception. Malgré une fin sans grande surprise, on est, dès le début, happé par l’univers et le côté épique de cette aventure.

Stonhenge T1.indd
stonehenge (01)
Stonhenge T1.indd
Stonhenge T1.indd
Stonhenge T1.indd
Stonhenge T1.indd
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail

Le dessin

C’est clairement le gros point fort de cet album. Toutes les cases sont des illustrations détaillées, réalisées à la peinture à l’huile. Le résultat est spectaculaire et vaut largement le détour. Le traité expressif de la peinture, les ambiances colorées ainsi que les décors sont splendides et la manière dont est utilisée la lumière est impressionnante. Le travail qu’a accomplit Ugo Pinson est vraiment colossal et donne envie de voir immédiatement la suite. Il est même assez dur à croire que la superbe illustration de couverture soit au même niveau que toutes les planches de l’album… Rien que pour cela, chapeau !

Pour résumer

Cet album amorce une nouvelle trilogie dans la série Soleil Celtic et ce premier tome tient toutes ses promesses, principalement pour les sublimes illustrations du dessinateur, qui imposent le respect.

Stonehenge (T1) – Erin
bouton_amazon


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Un_amour_de_bd 11957 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines