Magazine Santé

10 nouveaux anticorps contre la prolifération tumorale

Publié le 26 janvier 2015 par Santelog @santelog

CANCER: 10 nouveaux anticorps contre la prolifération tumorale – Aarhus UniversityAprès "passage en revue" d’une base de milliards d’anticorps artificiels, ces scientifiques de l’Université d’Aarhus (Danemark) identifient 10 candidats anticancéreux prometteurs. Ces anticorps agissent en inhibant la formation de vaisseaux sanguins ou angiogenèse à proximité de la tumeur, privée ainsi d’oxygène et de nutriments. Donc de futurs anti-angiogéniques en puissance.

Ces spécialistes mondiaux du développement d’anticorps artificiels pour le traitement du cancer travaillent depuis plusieurs années à la constitution d’une collection de plusieurs milliards de nouveaux anticorps. Cependant, comme ils l’expliquent bien, le défi technique majeur est d’identifier ceux qui sont pertinents pour un objectif précis. Pour être en mesure de tester autant de composés, ils ont utilisé une technologie biologique qu’ils ont eux-mêmes développée qui permet d’extraire les anticorps ayant des propriétés de liaison spécifiques avec les protéines de surface des cellules des vaisseaux sanguins. Avec cette technologie, ils en sélectionnent 10 qui semblent, à ce stade encore expérimental, capables d’empêcher le développement du cancer.

CANCER: 10 nouveaux anticorps contre la prolifération tumorale – Aarhus University
Lorsque les cellules endothéliales qui entourent les vaisseaux sanguins ne manquent de rien (visuel du haut), elles forment des structures de type vaisseau sanguins. Mais lorsqu’on leur ajoute ces anticorps, les cellules ne sont plus en mesure de former ces vaisseaux (visuel du bas).

Les chercheurs ont testé leur sélection sur la souris modèle de cancer et constatent que certains anticorps sont capables d’arrêter le développement des tumeurs.  » Ces anticorps semblent fonctionner parfaitement en laboratoire, ce qui suggère un potentiel thérapeutique prometteur « , commente l’auteur principal, le Pr Peter Kristensen.

Comment fonctionnent-ils ? Ces anticorps neutralisent les effets des substances libérées par les cellules tumorales destinées à l’angiogenèse, ce qui coupe l’alimentation en sang de la tumeur. La tumeur, privée d’oxygène et de nutriments devient inactive. Il existe déjà de tels anticorps thérapeutiques, certains induisant un effet similaire à celui décrit ici. Cependant, ces anticorps existants sont extrêmement coûteux à produire. Les nouveaux candidats semblent plus faciles à extraire et plus efficaces.

D’autres tests sont d’ores et déjà planifiés pour étudier le comportement de ces anticorps dans différents contextes biologiques, avec l’espoir de pouvoir développer de nouveaux médicaments contre le cancer.

Source: Aarehus University New antibodies for cancer treatment (Visuel@ Peter Kristensen, vignette NIH)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine