Magazine Santé

SUICIDE: Tentatives chez les parents, risque accru chez les enfants – JAMA psychiatry

Publié le 26 janvier 2015 par Santelog @santelog

SUICIDE: Tentatives chez les parents, risque accru chez les enfants – JAMA psychiatryY-a-t-il une héritabilité du risque de suicide ou est-ce l’effet environnemental d’une histoire parentale ? Toujours est-il que cette étude de l’Université de Pittsburgh associé les tentatives de suicide chez les parents à un risque accru chez les enfants. Une tentative d’un parent va même multiplier par 5 le risque d’une tentative chez l’enfant, selon les conclusions présentées dans cette édition spéciale du JAMA psychiatry.

D’autres études ont déjà suggéré une propension familiale au comportement suicidaire, mais peu d’études ont examiné les voies par lesquelles le comportement suicidaire jusqu’aux tentatives (TS) peut se transmettre au sein d’une famille. Le David A. Brent et son équipe ont suivi durant 6 ans, de juillet 1997 à Juin 2012, 701 enfants, âgés de 10 à 50 ans issus de 334 parents atteints de troubles de l’humeur, dont 191 (57%) avait commis une tentative de suicide. La santé mentale des participants a été évaluée à plusieurs reprises par évaluations psychiatriques, questionnaires et recoupement de données sur l’humeur, l’impulsivité et/ou l’agressivité.

Parmi les 701 enfants,

·   44 (6,3%) avaient déjà fait une TS avant le début de l’étude,

·   29 (4,1%) en ont fait une au cours du suivi.

L’analyse parents-enfants révèle que

-   les TS chez les parents sont un prédicteur du risque chez leurs enfants au point de le multiplier par près de 5 (OR : 4,79).

-   Une association qui reste significative, même après pris en compte des données de santé mentale des enfants, dont,

-   Les troubles de l’humeur qui multiplient par 4 le risque de TS (OR : 4,20), et si juste avant la TS, par 11 (OR, 11,32).

L’histoire parentale peut multiplier ainsi par près de 5 le risque de tentative de suicide chez les descendants, et en particulier lorsqu’ils présentent des troubles de l’humeur. Des résultats qui illustrent l’importance d’un suivi de l’histoire familiale pour réduire le risque de  » transmission  » familiale des comportements suicidaires.

Source: JAMA Psychiatry December 30, 2014 doi:10.1001/jamapsychiatry.2014.2141 Familial Pathways to Early-Onset Suicide Attempt: A 5.6-Year Prospective Study

SUICIDE: Tentatives chez les parents, risque accru chez les enfants – JAMA psychiatry
Plus d’études surle thème du Suicide

Lire aussi : SUICIDE: Parler avec le patient pour faire chuter de 25% le risque

SUICIDE: Découverte de biomarqueurs du risque -


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine