Magazine Santé

TEMPS D'ÉCRAN: Pourquoi il faut revoir les directives pour les enfants – BMC Public Health

Publié le 26 janvier 2015 par Santelog @santelog

Elaborées à une époque où les tablettes et les smartphones n’existaient pas, les lignes directrices (américaines)  » commencent à dater. A cela, s’ajoutent les dernières données sur le temps passé sur écrans par les enfants, parfois pour raisons scolaires, très au-delà des recommandations. Bref, il est temps de repenser ces recommandations, appellent ces experts australiens, dans la revue BMC Public Health.

TEMPS D'ÉCRAN: Pourquoi il faut revoir les directives pour les enfants – BMC Public Health
TEMPS D'ÉCRAN: Pourquoi il faut revoir les directives pour les enfants – BMC Public Health
45% des enfants âgés de 8 ans et 80% des jeunes de 16 ans dépassent aujourd’hui les limites recommandées soit 2 heures par jour. Or lutilisation prolongée d’écrans par les enfants est associée à des effets indésirables sur la santé physique et mentale, bien documentés, dont la sédentarité et l’obésité et/ou le risque accru de dépression et d’anxiété chez les adolescents.

En 2001, l’American Academy of Pediatrics publiait ses premières recommandations, préconisant,

-   l’absence totale d’exposition pour les enfants âgés de moins de 2 ans,

-   une exposition <2 heures/jour pour les plus de 2 ans.

Ces lignes directrices et la plupart des études de l’époque étaient alors fondées sur le temps de télévision et de jeux informatiques.

Les chercheurs de l’University of Western Australia ont souhaité réactualiser les données d’usage, en interrogeant 2.620 enfants âgés de 8 à 16 ans sur leurs temps d’écrans dont iPad, iPod Touch, ordinateur portable, PlayStation, Xbox, et leurs différents types d’activités (télévision, messagerie instantanée, jeux informatiques, recherches scolaires etc…). Les horaires et les temps de sommeil ont également été pris en compte.

·   Les conclusions révèlent qu’en moyenne 63% des jeunes dépassent la limite recommandée des 2 heures. Que la télévision reste toujours  » en tête  » (90% l’ont regardée au cours de la dernière semaine), suivie par l’ordinateur portable (59%), l’iPad / tablette (58%) et, enfin le téléphone mobile (57%).

Le temps d’écran et les usages varient selon les groupes d’âge et le sexe :

·   45% des enfants de 8 ans dépassent les 2 heures,

·   c’est le cas de 80% des jeunes de 14 à 15 ans.

·   Les garçons sont plus susceptibles que les filles de dépasser la limite, principalement pour jouer à des jeux informatiques,

·   et les filles étaient plus que les garçons de dépasser la limite pour être sur les réseaux sociaux, internet et regarder des films : A 15 ans, les filles étaient sont plus de 7 fois plus susceptibles de dépasser les 2 heures pour cet usage, vs les garçons.

En conclusion, l’arrivée des dispositifs mobiles suggère que la limite des 2 heures n’est plus  » tenable « , d’autant que l’utilisation de l’écran s’intègre aujourd’hui dans les pratiques scolaires.

Source: BMC Public Health 2015 doi:10.1186/1471-2458-15-5Virtually Impossible: Limiting Australian children and adolescents daily screen based media use

TEMPS D'ÉCRAN: Pourquoi il faut revoir les directives pour les enfants – BMC Public Health
Lire aussi :DÉVELOPPEMENT: Bébés et écrans, qu’en pensent les pédiatres?

DÉVELOPPEMENT de l’Enfant: Un écran, même tactile, ne remplacera pas les parents! -

Plus d’études sur le Temps d’écran


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine