Magazine Conso

Science : Stephen Hawking travaille sur une nouvelle théorie du tout

Publié le 25 janvier 2015 par Ralphbechani @ralphbechani

Stephen Hawking

Le physicien Stephen Hawking travaille sur une nouvelle théorie du tout avec son confrère belge, Thomas Hertog. Crédit photo Ladli/Facebook - 23 janvier 2015

PARIS, par Ralph Bechani

Dopé par la découverte du boson de Higgs au LHC à Genève (Suisse) en Juillet 2012 - peut-être aussi par le film qui retrace sa vie, actuellement au cinéma - le physicien britannique Stephen Hawking a annoncé cette semaine sur son compte Facebook qu'il travaillait actuellement sur une nouvelle théorie du tout.

Avec le soutien du physicien théoricien, Thomas Hertog, qui a notamment étudié à Cambridge en Angleterre, le scientifique de renommée mondiale veut, tout comme Albert Einstein, Edward Witten et d'autres, percer les secrets de l'Univers.

Cela passe forcément par le Modèle Standard et l'unification des forces fondamentales qui régissent jusqu'à aujourd'hui les règles physiques de notre environnement cosmologique.

Justement, dans son message, Stephen Hawking précise qu'il travaille sur une théorie de l'origine de l'univers. Sachant qu'elle prédit déjà qu'"il y a des ondes gravitationnelles du Big Bang qui imprègnent l'espace".

Il s'agit là d'une observation faite par l'équipe du programme BICEPS à l'aide d'un radiotélescope au pôle Sud.

Si cette observation est confirmée, elle ouvrira une nouvelle fenêtre sur l'univers et sera encore plus importante que la découverte du boson de Higgs, selon Stephen Hawking.

La théorie des cordes n'est plus

Selon toute vraisemblance, la théorie des cordes (théorie du tout) dont Edward Witten est l'un des pères, ne peut et ne pourra très certainement jamais être vérifiée.

Des dimensions invisibles, des mondes parallèles, des branes et membranes tout aussi chimériques les unes que les autres... n'ajoutent pas plus de cohérence à ce qui était présenté dans les années 90 comme "l'Univers élégant", notamment dans l'oeuvre du même nom, un best-seller de Brian Greene dans le début des années 2000.

L'univers élégant

Mais dans "L'univers est une coquille de noix", de Stephen Hawking, quelques années plus tard, on comprend vite que l'élégance passe avant tout par des observations, des expériences contradictoires et la publication pertinente d'une théorie avec un point de vue global.

La théorie des cordes ne présente pas ces critères, contrairement à la confirmation de l'existence des ondes gravitationnelles du Big Bang, la découverte du boson de Higgs ou encore la force électromagnétique et plus largement les interactions nucléaires fortes et faibles, entre autres.

Ceci dit, Stephen Hawking va-t-il réussir à démontrer dans sa théorie du tout qu'il existe bien un lien immuable entre la physique des particules (l'infiniment petit) et la physique classique qui explique le fonctionnement de l'univers à l’échelle de l'infiniment grand?

La réponse est pour l'heure encore en suspens, à la fois dans l'attente des nouveaux résultats des travaux du LHC, et donc, désormais, de l'un de ces nouveaux programmes de recherche par des physiciens d'une génération qui n'aura jamais été aussi proche de la "vérité".

PUBLICITE___________________________________________________________

Vidéo virale par ebuzzing

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ralphbechani 813 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte