Magazine Autres sports

Verticalisation - III

Par Guilhem

Me voici de retour pour vous narrer ma sortie d'hier sur le lac de Villerest (42) ! Une sortie où la technique employée fut bien sûr la verticale, technique que j'aime pratiquer.

A ce propos, beaucoup de pêcheurs la trouvent peu intéressante et préfèrent des pêches plus actives du genre drop-shot ou linéaire. Il est vrai que la verticale est loin d'être spectaculaire mais elle demande pourtant une grande débauche d'énergie ! La "gesticulation" physique des autres modes de pêche cède ici la place à une "gesticulation" essentiellement mentale : observer, réfléchir, essayer de maîtriser tous les paramètres que sont profondeur de pêche, la taille, la couleur et l'animation du leurre, adapter la vitesse de dérive et j'en passe ... Une chaîne d'hypothèses et d'essais qui mène finalement aux touches ... ou pas ! Bref, se creuser la tête pour trouver au minimum une partie de LA solution du jour ! Et oui, le gang des canines est parfois coquin et très très sélectif ! Enfin tout ça c'est dans l'idéal car dans les faits, il est pour moi bien dur de gérer tout ça ... J'ai encore du boulot à ce sujet, mais c'est passionnant !

C'est donc par un très froid matin sans vent (ça n'allait pas durer) qu'Hervé et moi avons prestemment mis le bateau à l'eau directement à la plage de Villerest. Le temps de charger le matos et de s'habiller chaudement et hop, direction un premier spot ! L'occasion de tester les quelques infos glanées ici et là sur les réseaux sociaux et de voir si la rumeur d'une pêche assez difficile se confirmait ...

Nous avons tout d'abord jeté notre dévolu sur une entrée de bras. Au bout de plusieurs dérives contrariées par les bourrasques soufflant à cet endroit, nous n'avons obtenu ni touche ni information sur le sondeur. Les pentes très marquées présentes en bordure ont inévitablement engendré une belle zone d'ombre sur l'écran du sondeur. Impossible d'en savoir davantage sur la présence de poissons au fond.

D'un commun accord, nous avons alors décidé de nous rendre sur un spot plus éloigné mais de profil identique. Et le résultat a été sans équivoque : rien ! Pas une touche, pas une tape malgré un nombre important de dérives et l'essai de nombreux types et couleurs de leurres. Rechangement de postes et pas plus de succès ! Ca ne sent pas bon ... Et en plus, ça caille !

Une bonne partie de la matinée est déjà passée lorsque nous avons radicalement changé de stratégie. Nous avons décidé de cibler une partie présentant une plage en pente très douce, histoire de supprimer cette satanée zone d'ombre masquant potentiellement de précieuses informations. Et là, enfin des échos ! Il y avait du monde calé dans une gamme de profondeur très restreinte ... Les infos récoltées les jours précédents la pêche n'étaient pas bonne !

Et ce changement de profondeur de pêche a eu un effet immédiat : une première touche ! Une petite ragnole non maillée certes, mais un premier indice pour valider un des paramètres qu'est la profondeur de pêche du lieu !

26-01-2015 (1)

Pas gros, mais il a fait du bien au moral celui-là !

L'engourdissement causé par le froid a alors subitement disparu et le moral est remonté d'un coup ! Avec application, nous avons alors prospecté les alentours à la recherche d'autres percidés mordeurs. Et quelque mètres plus loin, un individu d'une cinquantaine de centimètres est monté au bateau. Yes, la profondeur semble le bonne. Le choix du leurre aussi !

26-01-2015 (2)

Hervé a alors décidé d'opter pour le même leurre que moi : un Scented Jerk ShadZ 5'' (Zman) coloris Shiner. Et la sanction fut immédiate pour lui : une touche ... suivie d'un décrochage immédiat (et malheureusement pour lui, ça ne sera pas le dernier de la session) !

De mon côté, j'ai également manqué un autre poisson qui m'a fait une touche "remontante". Le temps de voir la bannière se détendre, de réagir ... et il était déjà trop tard ! Heureusement, un de ses copains voulant lui aussi faire le malin a été sanctionné peu après par un ferrage immédiat suivi d'une remontée ferme. Encore une ragnole mais bon, ça fait toujours plaisir !

26-01-2015 (3)

C'est parfois piqué bizarrement ...

Vu la raréfaction des touches sur ce (tout petit) secteur productif, nous avons alors décidé de nous éloigner franchement du poste pour aller manger et surtout pour le laisser reposer ...

26-01-2015 (4)

Revigorés par un repas chaud, nous sommes ensuite retournés sur le poste précédent afin de voir si d'autres poissons étaient "disponibles". Nous avons retrouvé rapidement des échos et avons recommencé nos animations méticuleuses légèrement au-dessus du fond. Et après deux tapes/décrochages pour Hervé et moi, un troisième poisson non maillé est finalement monté au bateau.

26-01-2015 (5)

Mais la fête s'est subitement arrêtée là. En même temps, le tout petit spot concerné a vite été prospecté et l'alerte parmi les poissons vite diffusée !

scented-jerk-shadz.jpg

Le Scented Jerk ShadZ (Zman), LE leurre de ma sortie !

Deux postes non productifs plus tard, nous sommes retombés à nouveau sur une zone prometteuse aux échos clairement détachés du fond. Et là, ça a vraiment été le top ! Faire une dérive, voir un écho apparaître, se tenir prêt ... et ferrer au petit (ou gros) "toc" dans la canne : voilà qui était très jouissif ! Ce sont souvent les poissons qui ont une longueur d'avance sur nous mais sur ce coup là ... c'était l'inverse !

Un individu juste maillé est ainsi très vite monté au bateau.

26-01-2015 (6)

Là, c'est coffré proprement !

Et un autre congénère de même gabarit l'a suivi dans la foulée.

26-01-2015 (7)

Hervé a encore une fois connu une tape et moi une touche "remontante" : pas plus de succès pour l'un que pour l'autre !

Mais heureusement un plus joli poisson est venu sanctionner mon leurre d'un bon coup de gueule quelques temps plus tard. Un poisson loin d'être monstrueux mais qui m'a bien fait plaisir !

26-01-2015 (8)

26-01-2015 (9)

Et pour finir, Hervé a bien entendu décroché un dernier poisson (ce n'était décidément pas son jour !) et j'ai pris une quatrième ragnole ... toujours sur le même leurre.

26-01-2015 (10)

C'est finalement sur ce dernier poste que nous avons arrêté notre pêche.

De retour à la mise à l'eau, nous avons appris que la journée avait été plutôt dure pour la plupart des pêcheurs. Nous ne nous en sommes pas si mal sortis en définitive. J'ai donc fini cette journée sur un bilan personnel de 8 sandres (dont 4 maillés) + 3 loupés. J'ai connu pire !

Et puis est enfin venu un moment très agréable de la journée : celui de la douche chaude et de l'habillage avec des habits eux aussi bien chauds. Mais je ne détaillerai pas plus car ça, ça ne vous intéresse pas !

Verticalisation - III

@+ Guilhem COGNET


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guilhem 4275 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog