Magazine Bien-être

Les bienfaits du sureau…

Publié le 26 janvier 2015 par Mustapha42
ma photomustapha

Le sureau (Sambucus nigra  ), un arbuste qui mesure en moyenne deux mètre, pouvant vivre une centaine d’années, de la famille des Caprifoliacées.

Ses feuilles caduques d’environ sept folioles. Ses fleurs, blanches et odorantes, s’ouvrent dès le début du mois de mai, laissant place en juillet à des grappes de petites baies de couleur noire qui deviennent toxiques une fois arrivées à maturité.

On le retrouve principalement sans les zones boisées, les haies ou les bords de chemins.

plante medicinale
baies de sureau

Autres noms : sureau noir, hautbois, sambuc, saou, arbre de judas, seuillon, susier et  elderberry , black elder en anglais.

 

PARTIES UTILISÉES : fleurs, baies, feuilles et écorce.

Le sureau possède  des propriétés diurétiques, laxatives, antirhumatismales, etc.

Les vertus thérapeutiques :

  • élimination urinaire, facilite la digestion (digestion difficile, ballonnements, flatulences), anti-inflammatoire et
  • réduction des effets de lagrippe et sinusites.
  • adoucit la gorge et calme l’irritation bucco-pharyngée.
  • efficace pour traiter le rhume et les inflammations des voies respiratoires et pulmonaires.
  • antivirales et anti-inflammatoires
  • contre les infections urinaires.
  • les problèmes de surpoids.
  • protége les cellules de l’organisme contre les agressions.
  • nettoie et purifie l’organisme en le forçant à éliminer ses toxines.
  • contre les rhumatismes, l’arthrite et l’arthrose.
  • soulage les douleurs articulaires.
  • renforce le système immunitaire
  • Rétention d’eau, cystites et infections urinaires.
  • irritations buccales (laryngite, pharyngite, stomatite, etc.)
  • affections cutanées (eczéma, hémorroïdes, contusions et brûlures).

Précautions d’emploi :

Déconseillé chez les femmes enceintes ou qui allaitent, les enfants de moins de 12 ans et les personnes diabétiques et en cas d’anémie ou de porphyrie ( une maladie sanguine complexe).

EFFETS INDÉSIRABLES :

en cas de surconsommation :

  1. Des troubles digestifs passagers.
  2. odeur de transpiration
  3. les baies peuvent parfois être toxiques et provoquer des douleurs gastriques, des vomissements, des vertiges mais aussi des convulsions.

INTERACTIONS AVEC DES PLANTES MÉDICINALES :

il peut s’associer avec plantes ayant des propriétés anti-inflammatoires, décongestionnantes ou diurétiques.

INTERACTIONS AVEC DES MÉDICAMENTS :

  1. augmente l’activité des médicaments diurétiques.
  2. diminue l’efficacité du traitement par immunodépresseurs.

AVERTISSEMENT

L’usage du sureau doit se faire dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée et d’un mode de vie sain. Il est essentiel de respecter les doses journalières recommandées et les conseils d’utilisation.

En cuisine :

Les fruits et les fleurs peuvent être transformés en en sirop (sirop de sureau, gelée de sureau, limonade, ou en kéfir de sureau et du «vinaigre de sureau».

Amicalement à vous !

Mustapha

Ps : découvrez les brochures de recette phytothérapique sur mon nouveau blog : //topbioshop.wordpress.com   qui est en construction.

sureau, problème degestifs,problèmes pulmonaire, problème urinaire, sureau noir, hautbois, sambuc, saou, arbre de judas, seuillon, susier et  elderberry , black elder



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mustapha42 573 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine