Magazine Info Locale

Aquitaine: «Les usagers des TER ne font plus confiance à la SNCF», estiment les associations

Publié le 27 janvier 2015 par Blanchemanche
#Aquitaine #TER
TRANSPORTS Plusieurs associations ont dénoncé ce mardi une dégradation de la régularité des TER dans la région…Un nouveau TER Regio 2N de la SNCF en gare d'Arcachon, le 15 septembre 2014
Un nouveau TER Regio 2N de la SNCF en gare d'Arcachon, le 15 septembre 2014 - Mehdi Fedouach AFP

Mickaël Bosredon/ 27.01.2015 

«Matériel dépassé», «méthodes d’exploitation d’un autre siècle», «informations insuffisantes»… La SNCF en a pris pour son grade ce mardi. La Fnaut (Fédération nationale des associations d’usagers des transports) d’Aquitaine, le collectif Teresa (usagers de la ligne Mont-de-Marsan-Hendaye) et l’association pour la ligne Nantes-La Rochelle-Bordeaux, ont tiré à boulets rouges sur l’entreprise.Motif de ce courroux: une présentation «tronquée» des chiffres de la régularité des trains en Aquitaine pour l’année 2014, estime Christian Broucaret, président de la Fnaut. La SNCF les avait longuement détaillés le 16 janvier dernier, et affichait un taux de régularité de 88,9% à 5 minutes, «le meilleur depuis dix ans dans la région», et de 93,7% à dix minutes.

Pas de prise en compte des trains supprimés


«La SNCF pratique le mensonge par omission, fulmine Christian Broucaret, car le taux de 88,9% concerne les trains arrivés avec un retard de moins de 6 minutes, et non de moins de 5 minutes. Cela fait une différence. Et rappelons que l’objectif fixé par la région, c’est 91% de régularité».De plus, ajoute Philippe Straehli, du collectif Teresa, «ce taux de régularité est calculé sur une journée entière, si l’on prend uniquement les heures de pointe, c’est-à-dire les moments où il y a le plus de passagers, il est beaucoup plus bas.» Enfin, les associations relèvent que la SNCF ne «prend pas du tout en compte les trains supprimés, alors que c’est le problème numéro un sur le réseau aquitain».

«Matériel vieillissant et manque de personnel»


Des suppressions de trains dont la cause serait essentiellement «le matériel vieillissant et le manque de personnel» explique Christian Broucaret. Et le phénomène se serait aggravé en 2014 en raison du retard de livraison des nouvelles rames, les Régiolis d’Alstom et les Regio 2N de Bombardier. La SNCF avait en effet reconnu n’avoir reçu que 11 rames sur 22 prévues en 2014. «Et le rythme de livraison ne s’accélèrera pas en 2015», assure Christian Broucaret.Parmi les lignes les plus dégradées, les associations mettent en avant celles de «Bordeaux-Arcachon, Bordeaux-Langon, Bordeaux-Coutras et les lignes du Périgord».

«On voudrait voir ce que peut faire la concurrence sur certaines lignes»


Si les associations reconnaissent que la SNCF est aussi victime des travaux en cours sur le réseau, et des nombreux accidents impliquant des trains, elles lui demandent de mettre en place un système d’information «plus fiable» qui permette aux voyageurs de s’organiser.Dénonçant une gestion parfois «archaïque», elles plaident également pour l’ouverture de trois lignes à la concurrence: Bordeaux-Le Verdon, Pau-Oloron et Périgueux-Agen. «On voudrait voir ce que peut faire la concurrence sur ce type de desserte » avance Christian Broucaret. Elles souhaitent en outre un «audit sur le réseau et ses méthodes d’exploitation, par un organisme externe à la SNCF». Enfin, elles exigent la mise en place automatique de la garantie-financière-voyageurs, c’est-à-dire le remboursement de tout ou partie de l’abonnement sur toutes les lignes impactées par les retards.Pour s’assurer de la mise en œuvre de tous ces projets, la Fnaut demande «la participation des associations à la convention Région-SNCF, qui doit être renouvelée jusqu’en 2023. La situation s’est dégradée en dix ans, et ce n’est pas un hasard si le trafic voyageurs a reculé de 1% en 2014. Les usagers ne font plus confiance à la SNCF, et optent de plus en plus pour le covoiturage. La SNCF doit dorénavant analyser ses propres difficultés, et chercher des solutions crédibles.»http://www.20minutes.fr/bordeaux/1526863-20150127-aquitaine-usagers-ter-font-plus-confiance-sncf-estiment-associations

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte