Magazine Politique

La France a atteint 3,5 millions de chômeurs (+6%) en décembre 2014

Publié le 27 janvier 2015 par Plusnet
La France a atteint 3,5 millions de chômeurs (+6%) en décembre 2014 L'année 2014 aura fini par un triste record sur le front du chômage. Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité au cours du mois (catégorie A) a atteint en décembre un nouveau niveau jamais vu, avec près de 3,5 millions de personnes en métropole, selon les chiffres publiés par Pôle emploi, jeudi 27 janvier. En prenant en compte les chômeurs ayant eu une activité réduite (catégories A, B et C), le nombre de chômeurs a lui dépassé les 5,2 millions de personnes.
Consulter le graphique
Le franchissement de ces deux paliers symbolise l'échec patent du gouvernement sur ce front. En décembre, le nombre de chômeurs de catégorie A a progressé légèrement (+ 8 100 personnes) pour arriver à 3 496 400 inscrits. Mais le nombre de chômeurs ABC a progressé de plus de 40 000 personnes. Cela fait de 2014, la deuxième plus mauvaise année du quinquennat de François Hollande, avec près de 190 000 chômeurs de catégorie A de plus en un an. La hausse avait été de 175 000 personnes en 2013, et de 285 000 en 2012.
En comptant, les départements d'outre-mer (DOM), les chiffres sont encore plus mauvais, puisque le nombre de chômeurs sans aucune activité a atteint 3 760 100 personnes fin 2014, contre 3 568 400 un an plus tôt. En comptant les chômeurs en activité réduite, il a franchi le seuil des 5,5 millions sur la France entière (5 521 200).
Plutôt que commenter le franchissement de ces nouveaux seuils symboliques, le ministère du travail a choisi de mettre en avant, dans son communiqué, l'amélioration supposée de l'évolution du nombre de chômeurs. "En décembre, la progression ralentit : elle est deux fois inférieure à la moyenne mensuelle des douze derniers mois", assure ainsi François Rebsamen.
Dans le détail, la hausse du chômageen décembre a surtout pénalisé les femmes (+0,5 %) et les seniors (+0,6 %). Le nombre de chômeurs de très longue durée, inscrits depuis plus de trois ans, a lui aussi fortement progressé (+1,8 %) et a dépassé les 700 000 personnes, soit 110 000 personnes de plus qu'il y a un an. L'ancienneté moyenne d'inscription a atteint 539 jours, un nouveau record. Le nombre de demandeurs d'emplois de moins de 25 ans a reculé en revanche de 0,2 %.
La hausse de décembre s'explique d'abord par un plongeon des désinscriptions. Les reprises d'emploi déclarées n'ont pas dépassé 86 600 personnes, un des niveaux les plus faibles des statistiques. Les entrées en stage et les défauts d'actualisation ont également fortement reculé. De l'autre côté, les inscriptions après les fins de CDD, de CDI ou de missions d'intérim reculent, mais pas suffisamment pour compenser cette chute des désinscriptions.
Source : LeMonde

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Plusnet 12554 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines