Magazine Politique

La course au toujours plus ?

Publié le 28 mai 2008 par Gchocteau

Pour faire suite à mon billet d'hier sur mon aspect "libéral", je vais un tout petit peu plus loin en dénonçant une prise d'otages... Si si ...

Maintenant, si nous devons dénoncer les ravages du libéralisme, ravages connus, reconnus, mais à mon avis, essentiellement dû à la possession par une minorité des leviers du pouvoir économique, et donc lié essentiellement à la détention du capital économique en des mains d'individus et à la non régulation de l'Etat.

Pour dénoncer, il faut surenchérir ! Aller toujours plus loin que l'actuel. L'exemple de l'utilisation du terme "[ultralibéralisme]" est un cas d'école !

Le terme d'ultra-libéralisme (ou d'ultralibéralisme) est un terme polémique et polysémique qui désigne :

- soit les idées des partisans de la République libérale sous la Restauration française ;
- soit « une doctrine économique prônant un libéralisme sans contrainte et assumant toutes ses conséquences »

Et d'ailleurs, de préciser habilement :

Dans son usage actuel, le terme d'ultralibéralisme n'est employé que de façon péjorative pour désigner une forme de libéralisme économique que le locuteur estime néfaste et condamnable. Il n'existe aucune école de pensée ni aucun groupe qui se désigne lui-même par la qualification d'ultralibéral. Il n'y a pas non plus de consensus entre les utilisateurs du terme sur une définition qui permettrait de distinguer l'« ultralibéralisme » du libéralisme. Chacun appelle « ultralibéraux » ceux qui sont plus libéraux que lui.

Comme dit le proverbe (Adaptation libre), "on est toujours le libéral de quelqu'un !" : si on veut définir l'autre par son absence d'éthique (Forcément moins que moi !), sa volonté de s'enrichir sur les autres (Et réussir mieux que moi !), on va lui dire qu'il est un ultralibéral...

Alors, qu'en soit, le terme "libéralisme" comporte déjà tous les critères et tous les travers sociétaux qu'on peut trouver dans ce qu'on appellera péjorativement "l'ultralibéralisme"...

On parlera également de surrépression, de surreprésentation, ...

tag : Politique, Capitalisme, Libéralisme, Ultralibéralisme

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Ouverture facile toujours pas si facile !!!

    Salut les joueurs, vous vous souvenez d'Ouverture facile ? Mais si !!!!! Relisez cet article !!!! eh bien j'ai réussi a atteindre le niveau 27 !!! Ce niveau a... Lire la suite

    Par  Grandquick
    A CLASSER
  • Et maintenant ?

    La réforme constitutionnelle a été approuvée à une voix de majorité. Et maintenant que faisons nous? Nous sommes dans la version 2.1 de la république... Lire la suite

    Par  Dagrouik
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • IRLANDE: Et maintenant?

    Mardi, 22 Juillet 2008 16:44 Avec sa « ballade » irlandaise, Sarkozy a réussi à donner du temps au temps. Mais pour combien de temps ? Lire la suite

    Par  Danielriot - Www.relatio-Europe.com
    EUROPE , POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Je peux jouer maintenant ?

    Modèle: CatiaCe n'est pas la tristesse qui me rend triste. Non plus le temps qui s'efface. C'est la lumière du soir qui tombe. Je suis dans ma maison, je regard... Lire la suite

    Par  Paulo Lobo
    A CLASSER
  • Photosmax est maintenant «bikodak» !

    Ça doit faire un an que je les surveille dans les petites annonces et que je demande à l'essayer chez Lozeau. J'hésite. Est-ce que j'ai vraiment besoin d'un... Lire la suite

    Par  Photosmax
    A CLASSER
  • Droit d’inventaire, maintenant

    Hollande : “Je ne pars pars. Je change de rôle” par Lire la suite

    Par  Bo
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Etat de droit ?

    Etat droit

    La France mérite-elle encore ce qualificatif flatteur ?On peut en douter devant la succession de coups de canifs qui se succèdent dans de nombreux domaines. Lire la suite

    Par  Libracteurs
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Gchocteau 45 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine