Magazine Poésie

L'arbre aux bleuets

Par Patricia Oudot @adelaidendire

L'arbre aux bleuets

Il est beau mon vieil arbre au milieu du champ de bleuets

Quand il agite vers le ciel les manches élimées de son complet

Des bracelets de mousse et des colliers de lierre grimpant

S'accrochent au bois racorni de ses bras devenus trop grands.

Dans le vent qui ébouriffe ses cheveux d'un élan de tendresse

Tout auréolé de la couronne éphémère des nuages qui le traversent

Il palabre sur son estrade verdoyante ,sans jamais de cesse.

Il offre aux oiseaux de passage la paume de ses mains noueuses

Pour qu'ils puissent y déposer leurs nids de brindilles rieuses

Il y en a des cernes sous le liège de ses yeux qui ne voient rien

Son tronc singulier a oublié de compter les années plurielles

Les saisons ,les tempêtes ont écaillé et blanchi sa brune dentelle.

Malgré son grand âge,sa peau ridée frémit pudiquement sous la brise

Quand sa caresse une fois encore soulève les feuilles de sa chemise

Il est beau mon vieil arbre au milieu du champ de bleuets

Quand la nuit allonge ses ombres déformées sur le pré devenu muet

Les étoiles vacillent au bout des branches de son chandelier noir

Petites âmes pendues aux fils de l'univers,soufflées au matin éteignoir.

Le grand monsieur se fait protecteur pour ses petites voisines en fleur

Il arrache des lambeaux de soie du ciel pour les habiller de douceur

Dans les sillons de terre ,il les abreuve de la sève bleue de son coeur .

Son tronc ombragé accueille le dos courbatu d'un poète voyageur

qui s'évade en rêves ,paupières closes,bien à l'abri sous le grand ami

Dans ce refuge, oublieux du spleen de sa vie,il écrit sur un carnet défraîchi

Ses pieds baignent dans l'onde azurée des demoiselles aux corolles sauvages

Demain sa lame gravera des initiales arrachées aux feuillets de son voyage,

Il pleurera un peu,le vieil arbre ,de cette blessure faite à sa peau endurcie

Mais il pardonnera,ses cicatrices resteront,quand l'amour lui ,se sera enfui.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Patricia Oudot 1365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine