Magazine Santé

CANCER COLORECTAL: Disponibilité dès mars d'un test plus simple et plus performant – InCa

Publié le 02 février 2015 par Santelog @santelog

Le passage au test immunologique sera possible dès mars prochain, annonce l’Institut national du Cancer. Avec cette simplification du dépistage, grâce à un test plus simple et plus précis, les Autorités sanitaires comptent sur un dépistage élargi, plus performant et visent une meilleure prévention du cancer colorectal, dont l’incidence atteint plus de 35.000 cas chaque année.

L’introduction du test immunologique constitue un élément décisif pour accroître l’efficacité du programme. Ce nouveau test, dont la sensibilité est supérieure, permet une meilleure détection des cancers, et des adénomes avancés et des lésions précancéreuses. Il ne nécessite qu’un seul prélèvement, ce qui simplifie son utilisation et peut permettre d’améliorer l’implication des patients, rappelle le communiqué de l’InCa.

Ainsi, en pratique,

·   le test au gaïac ne peut plus être désormais interprété et l’InCa recommande de ne plus en remettre aux patients.

·   des formations en lien avec l’assurance maladie sont organisées dès février.

·   à partir de mars, les médecins recevront des visites de délégués de l’assurance maladie et le nouveau kit de dépistage sera disponible à la commande, depuis l’Espace pro sur le site Ameli.fr, ou bien auprès de la structure de gestion des dépistages du département.

Un test plus sensible : basés sur la détection de la présence d’hémoglobine humaine dans les selles grâce à l’utilisation d’anticorps monoclonaux ou polyclonaux, ces tests permettent de détecter 2 à 2,5 fois plus de cancers et 3 à 4 fois plus d’adénomes avancés que le test actuel, et ont donc une sensibilité supérieure à celle du test au gaïac.

-   Ils génèrent 2 fois plus de coloscopies mais qui devraient être mieux ciblées sur les patients les plus à risque de cancer colorectal.

-   Ils détectent mieux les lésions précancéreuses et permettent ainsi de mieux prévenir les cancers

-   Ils diagnostiquent mieux les cancers localisés, donc à stade précoce.

-   Un résultat positif devra toujours être confirmé par une coloscopie.

Un test plus simple : C’est un seul prélèvement, et plus ergonomique, de selles vs 6 pour le test au gaïac.

Un test mieux lisible : Leur lecture automatisée garantit à la fois une meilleure fiabilité et une meilleure assurance qualité de la lecture.

Avec l’introduction de ce nouveau test, l’objectif est une participation de 45% la population-cible au dépistage organisé du cancer colorectal en France, vs 31 % en 2013.

Source: Institut National du Cancer Le passage au test immunologique

CANCER COLORECTAL: Disponibilité dès mars d'un test plus simple et plus performant – InCa
Lire aussi : CANCER COLORECTAL: Premier pas vers le test immunologique -


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine