Magazine Santé

DIABÈTE: Le traiter simplement avec une pilule probiotique? – Diabetes

Publié le 02 février 2015 par Santelog @santelog

Un traitement complémentaire par probiotique pour contribuer à traiter le diabète, c’est ce qu’ont conçu ces chercheurs de l’Université Cornell qui le testent ici, sur l’animal. De premières données qui apportent une preuve d’efficacité soit, chez l’animal, une réduction globale de 30% de la glycémie. Quelques données présentées dans la revue Diabetes qui apportent déjà une preuve prometteuse de concept.

DIABÈTE: Le traiter simplement avec une pilule probiotique?  – Diabetes
Ce pourrait être un pas vers un traitement facilité du diabète avec une simple pilule probiotique, espèrent les chercheurs de Cornell : Ils viennent de concevoir une souche de Lactobacillus, à partir de celle présente naturellement dans le tube digestif humain, pour sécréter un glucagon-like peptide 1 (GLP-1). GLP-1, un peptide naturel libéré dans les minutes qui suivent l’ingestion de nourriture, inhibe la sécrétion de glucagon dans les cellules alpha pancréatiques et stimule la production d’insuline dans les cellules bêta-pancréatiques. Plusieurs agonistes des récepteurs GLP-1 sont d’ailleurs en développement en compléments thérapeutiques dans le traitement du diabète de type 2.

Des niveaux de glucose réduits de 30%: Lorsque les chercheurs administrent par voie orale à des rats diabétiques cette nouvelle souche probiotique pendant 90 jours, les rats traités voient leur glycémie réduite de 30%. Les chercheurs constatent que les cellules épithéliales intestinales chez les rats diabétiques sont converties en cellules qui se comportent comme des cellules bêta du pancréas, contribuent à réguler les niveaux de glucose dans le sang et à sécréter l’insuline nécessaire pour équilibrer la glycémie.

En synthèse, expliquent les chercheurs, la souche probiotique déplace le centre de contrôle de glucose du pancréas au niveau de l’intestin supérieur.

En revanche, chez des rats en bonne santé, la souche probiotique ne modifie pas la glycémie.

La technologie est actuellement exploitée par une biopharma suédoise qui travaille à l’adapter à l’usage humain, avec l’objectif d’une prise de pilule quotidienne pour mieux contrôler son diabète.

 

Source: Diabetes January 27, 2015, doi: 10.2337/db14-0635 Engineered Commensal Bacteria Reprogram Intestinal Cells Into Glucose-Responsive Insulin-Secreting Cells for the Treatment of Diabetes

(Visuel© Giovanni Cancemi – Fotolia.com)

DIABÈTE: Le traiter simplement avec une pilule probiotique?  – Diabetes
Plus d’études surles Probiotiques


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine