Magazine Culture

Critiques Séries : The Vampire Diaries. Saison 6. Episode 12.

Publié le 02 février 2015 par Delromainzika @cabreakingnews

The Vampire Diaries // Saison 6. Episode 12. Prayer for the Dying.


J’ai beau apprécier cette série pour ce qu’elle est, ce qu’elle a pu représenter et ses personnages, mais je pense qu’il est temps de lui donner une conclusion. Je regretterais peut-être d’avoir dit ça si la série venait à s’arrêter l’année prochaine après sa saison 7 (qui a déjà été commandée par The CW) mais finalement il y a tellement de choses que j’ai l’impression d’avoir vu et revu que je n’ai pas envie que cela devienne encore plus redondant que cela ne peut déjà l’être. Mis à part tout cela, cet épisode reprend donc les choses là où l’on avait pu les laisser dans l’épisode précédent. J’ai pas été bluffé ou émerveillé par l’épisode précédent alors que les erreurs de parcours commençaient à s’entasser d’un côté pendant qu’à d’autres moments la série tentait de faire d’autres choses, tout aussi intelligentes mais d’autres choses. Jo a apporté beaucoup là la saison, tout comme Kai d’ailleurs, sauf que la série semble s’éparpiller un peu trop, embarquant les deux personnages dans tout un tas d’intrigues avec tout un tas de ramifications. On ne peut pas dire que cela soit le choix le plus judicieux qui ait été fait bien que j’apprécie l’action que cela amène forcément dans cet épisode.

Le plus intéressant dans cet épisode c’est toute l’histoire de Caroline et de la mort potentielle de sa mère. Je trouve presque mesquin de nous faire croire qu’elle va mourir, de nous y préparer lourdement, pour finalement la laisser encore en vie. Pour combien de temps ? Telle est la question. Mais peu importe, le plus intéressant reste la façon dont cet épisode achemine Caroline du début à la fin. Elle a peur de voir sa mère mourir et fuit donc le lit d’hôpital de cette dernière inconsciemment. C’est là que Stefan a une place toute trouvée. J’aime bien la place que ce dernier peut avoir dans la série actuellement à ses côtés bien que cela soit aussi un peu répétitif. Disons que Stefan ne surprend plus du tout et Paul Wesley, qui avait eu l’occasion de nuancer son personnage l’année dernière, retombe cette année dans les travers de celui-ci. J’ai cru que la mère de Caroline allait mourir et cela m’a ému, pas jusqu’au larmes mais cela aurait très bien pu arriver si cet épisode ne s’était pas également grandement concentrer sur Kai, Jo et le reste des intrigues de cette seconde partie de saison. Car il y a énormément de choses à avaler et peu de temps pour les assimiler.

Je n’ai donc pas vraiment eu l’occasion de me laisser prendre au jeu de ce qui se passe avec Kai. Ce dernier est un personnage tout ce qu’il y a de plus amusant et c’est pour cela que j’apprécie son arrivée. Il change un peu d’Enzo par exemple qui n’avait pas forcément su apporter autant de qualités que Kai à la série. Luke peut-il se sacrifier pour Liv ? C’était probablement toute la question que l’on pouvait se poser tout au long de l’épisode et si la réponse est un peu bringuebalante (à mon grand damne), cela reste assez sympathique malgré tout. Bien entendu que tout ce qui se passe dans cet épisode semble surtout servir de mise en place pour la suite des aventures de The Vampire Diaries, notamment car l’on attend encore le retour de Bonnie. Cette dernière pourrait bien être le salut dont la série a bien besoin. J’ai adoré le personnage dans la première partie de la saison contre toutes attentes alors pourquoi ne pourrait-elle pas être l’atout de la série dans ce tout nouvel épisode ? C’est la question que l’on est en droit de se poser. Finalement, je reste déçu de l’évolution de la saison pour le moment malgré tout un tas de choses prometteuses. Elle veut trop en faire à la fois et elle se retrouve à bâcler tout le reste.

Note : 4.5/10. En bref, à vouloir trop en faire la série s’égare. Dommage.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte