Magazine Autres sports

Sautons aux Conclusions: le Super Bowl à tête reposée

Publié le 02 février 2015 par Sixverges
Sautons aux Conclusions: le Super Bowl à tête reposéeObservations sur un match épique.
-Premièrement, disons-le: quel match. Après un SB de merde l'an dernier, on a eu droit à un classique. Pas la meilleure finale de tous les temps mais définitivement Top 10.
-On a vu Pete Carroll tenter de défendre la décision d'y aller avec une passe sur le jeu décisif et il avait l'air carrément traumatisé. Il faut dire que ce play call est quasiment impossible à défendre. Les Hawks avaient le temps de leur côté et un Marshawn Lynch qui était rendu quasiment impossible à arrêter. Des fois, la meilleure décision est la plus évidente et on se goure en voulant faire son smatte. En plus, la plupart du temps les jeux de passes près de la ligne des buts sont des "fades" vers le fond de la zone payante, justement pour diminuer les chances d'interceptions. Les "bang bang plays" comme la passe de Wilson sont trop risqués. On va parler de cette décision longtemps.
-Sur le coup, tout le monde avec qui j'étais a tout simplement figé. Personnellement, je suis resté catatonique pendant 2-3 minutes suite à ce jeu absurde. Ça ne computait pas dans ma tête que Wilson avait lancé le ballon.
-Cela dit, je trouve que les Hawks ont perdu le match comme les Packers lors de la finale de la NFC, en ne clouant pas pas cercueil quand c'était le temps. Seattle a pris les devant 24-14 avec 5 minutes à faire au 3e quart et n'a pas su soutenir de poussée avant celle de la toute fin. Un placement ou même un drive de 7 minutes aurait pu faire l'affaire mais les Hawks ont laissé les Pats revenir à la vie...
-Le jeune Darius Malcolm Butler était beau à voir en fin de match. L'homme le plus heureux du monde!
-Suis-je le seul à trouver que la défense des Seahawks aurait pu mieux jouer? À la fin, ils n'avaient plus rien à offrir, on dirait.
-En voyant la mine déconfite de Tom Brady lors du 3e quart, on aurait pu penser que c'en était fait des Pats mais Brady a su rallier sa bande. Il n'a pas été excellent pendant tout le match mais il a brillé quand c'était le temps.
-Son vis-à-vis Russell Wilson a somme toute connu un deuxième match difficile de suite. Il conserve une excellente feuille de route mais ça met une ombre sur son aura de winner.
-Bravo à Carroll pour son utilisation de Chris Matthews qui a capté ses premières passes dans la NL hier. Ça c'est une arme secrète. À 6'5'', il constitue une grande cible. Un nom à retenir.
-Évidemment, le débat Tom Brady-Joe Montana faire rage pendant des années. D'un côté, Joe a gagné ses 4 Super Bowls et 4 tentatives mais il avait Jerry Rice et pas de plafond salarial. Brady a perdu deux Super Bowls mais il n'a jamais eu de grand WR, à part ses années avec Randy Moss. C'est un débat légitime et les deux clans ont de bons arguments.
-Vous vous dites sûrement: "Nick, tu es étonnamment zen pour un gars qui déteste pathologiquement les Pats!" Disons que j'ai sorti ma rage hier soir...et que j'ai une stratégique journée de congé pour m'aider à être zen.
-C'est tout pour le moment car je suis quand même vedge mais j'aurai possiblement d'autres observations plus tard en journée.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines