Magazine Rugby

Les Bulls armés pour un 4e titre

Publié le 02 février 2015 par Sudrugby
  • Les Bulls armés pour un 4e titre Frans Ludeke (Entraîneur)
  • Les Bulls armés pour un 4e titre Adriaan Strauss (Talonneur)
  • Les Bulls armés pour un 4e titre Trevor Ntando Nyakane (Pilier Gauche)
  • Les Bulls armés pour un 4e titre Marcel van der Merwe (Pilier Droit)
  • Les Bulls armés pour un 4e titre Victor Matfield (2e Ligne)
  • Les Bulls armés pour un 4e titre Flip van der Merwe (2e Ligne)
  • Les Bulls armés pour un 4e titre Deon Stegmann (Flanker)
  • Les Bulls armés pour un 4e titre Arno Botha (Flanker)
  • Les Bulls armés pour un 4e titre Pierre Spies (Numéro 8)
  • Les Bulls armés pour un 4e titre Francois Hougaard (Demi de Mêlée)
  • Les Bulls armés pour un 4e titre Handré Pollard (Demi d'Ouverture)
  • Les Bulls armés pour un 4e titre JJ Engelbrecht & Jan Serfontein (Centres)
  • Les Bulls armés pour un 4e titre Bjorn Basson (Ailier)
  • Les Bulls armés pour un 4e titre Jurgen Visser (Arrière)

Leur saison 2014

Handré Pollard Blue Bulls Springboks

Passé de la Vodacom Cup aux Springboks via le Mondial Junior… Handré Pollard est bien la révélation 2014 des Bulls

2014 était avant tout une année charnière pour les Bulls de Pretoria où il a fallu digérer le départ de nombreuses stars et composer avec un nouveau staff. Les anciens de la maison migrant les uns après les autres vers le staff des Springboks autour de l’ancien patron des Bulls, Heyneke Meyer. Terminant a la seconde place de la conférence sud africaine derrière les favoris les Sharks et avec le même nombre de victoires que les Stormers et les surprenants Lions, cette année de transition après l’exode de nombreux joueurs qui avaient fait la réputation de cette franchise (Botha, Habana, Steyn, Steenkamp, Ralepelle , Vermaak et bien d’autres encore) fut tout de même honorable pour cette jeune équipe avec une 9eme place au classement général. Cette belle saison est en partie due au splendide parcours à domicile où les Bulls ont su rester invaincu au Loftus Versfeld et garder la réputation intacte de cette forteresse du highveld dans le rugby international. Seuls les Chiefs sont venus accrocher un match nul au cours d’un match sensationnel et en remontant un écart en toute fin de match. Cependant si les Bulls doivent leur belles performances a leur parcours à domicile on ne peut pas en dire autant de leur parcours hors de leurs bases où ils signent un abominable 0/8, seule équipe de la ligue avec les Cheetahs à n’avoir rien gagné à l’extérieur.

Au niveau du jeu leur conquête fut, comme il est coutume, plus que correcte notamment grâce au retour de l’ancien Victor Matfield toujours aussi précieux dans les airs mais apportant aussi son expérience a cette jeune équipe qui a vu éclore de nouveaux talents. Ces derniers ont pu même entrevoir une place chez les Springboks lors des match estivaux (Handré Pollard, Jan Serfontein voire JJ Engelbrecht). Chose nouvelle que nous avons pu découvrir chez les Bulls c’est leur capacité a mettre du rythme et enchainer les temps de jeu avec des trois quarts habiles et véloces . La rugosité de leurs avants et la mobilité de ces jeunes joueurs leur permet d’avoir un jeu plus évolué et plaisant que lors des années précédentes. Cependant leur manque de gestion et d’expérience leur a couté quelques matchs notamment lors de leur première sortie aux Sharks ou avec un peu plus de maitrise ils auraient pu remporter la partie.

Les transferts

Paul Willemse Bulls Grenoble

Paul Willemse, un départ important pour les Bulls

Le marché a été animé du coté de Pretoria. Tout d’abord au niveau des départs quelques joueurs sont partis comme le seconde ligne Paul Willemse qui a quitté la maison pour Grenoble et le Top 14, lui qui entrait dans la rotation avec les 2 incontournables. Louis Fouché ouvreur, est parti pour le Japon laissant la place a la nouvelle star de l’équipe nationale qui doit s’aguerrir encore en cette année de coupe du monde. Les deux autres départs significatifs sont Bongi Mbonambi et Jono Ross, deux joueurs utilisés dans la rotation, partis respectivement aux Stormers et Stade Français. Plus fréquemment utilisés en Currie Cup qu’en Super Rugby, les 3/4 Ulrich Beyers (Bordeaux), Clayton Blommetjies (Cheetahs) et Sampie Mastriet (Lions) sont allés chercher du temps de jeu ailleurs. Après un retour manqué à Pretoria, Waylon Murray et David Bulbring tentent une relance, respectivement du côté des Sharks et des Kings. Blessé gravement, le pilier Frik Kirsten est contraint de prendre sa retraite.

Lappies Labuschagne Bulls Super Rugby

Lappies Labuschagne, un Springbok en puissance

Du coté des arrivées il y a plus à dire car l’équipe de Ludeke a été particulièrement active. On compte quatre arrivées mais surtout trois internationaux. Le premier étant tout simplement le talonneur remplaçant des Springboks qui serait titulaire dans bon nombre de sélections nationales, Adriaan Strauss figure incontournable des Cheetahs durant plusieurs années. Un joueur puissant, très rugueux, à la fois mobile et très costaud sur les phases de conquête qui a décidé de tenter un nouveau challenge en cette année de Coupe du monde. Il n’est pas venu seul car deux autres joueurs phares des Cheetahs sont venus garnir les rangs des Bulls. Il s’agit de Pieter “Lappies” Labuschagne qui peut évoluer flanker et numéro 8, ainsi que de Trevor Nyakane, pilier gauche international qui, a l’image de Tendai “the Beast” Mtawarira est très explosif et performant en mêlée. Ces trois renforts venus des Cheetahs sont une plus value certaine pour les Bulls qui renforcent ainsi qualitativement leur pack. Un autre joueur passé par le Free State mais qui arrive des Blitzbokke, l’équipe nationale Sevens viendra apporter une solution de plus à l’aile, Jamba Ulengo.

Retrouvez le détail des transferts ici.

Le staff

Pas de changement important dans le staff des Bulls où le taulier reste Frans Ludeke, adoubé par Heyneke Meyer avant que celui ci ne prenne en main la sélection nationale. Il occupe le poste d’entraîneur en chef de la franchise depuis 2008 et n’a plus la tutelle d’un directeur sportif depuis 2012. Il a remporté trois titres en Super Rugby dont un comme adjoint lors du premier en 2007. Il s’occupe principalement des avants, poste qu’il délègue officieusement à Victor Matfield. L’entraînement des arrières est assuré depuis 2008 par Pieter Rossouw, ancien international avec plus de 40 sélections au compteur. Pine Pienaar, entraîneur de la province en Currie Cup, reste en charge de la défense alors que l’ancien pilier de Toulon et de Bourgoin Wessel Roux est toujours spécialiste de la mêlée. L’excellent spécialiste du jeu au pied Vlok Cilliers ayant décidé de rejoindre la Western Province, il a été remplacé par l’ancien international Louis Koen, également pigiste avec les Springboks au même poste.

L’équipe poste par poste

Découvrez tout d’abord, l’effectif 2015 des Bulls pour le Super Rugby.

Werner Kruger Super Rugby Bulls

Werner Kruger sera toujours une belle solution à droite

La première ligne constituera donc cette année un des points forts des Bulls sur ce qui sera un des meilleurs packs du Super Rugby. Frans Ludeke s’est tout simplement payé le banc des Springboks avec ce front row qui remplace en général celui des Sharks lors des rencontres internationales. Chaque poste a été doublé et l’on retrouvera au niveau des piliers l’international Trevor Nyakane qui viendra caler la mêlée à gauche et apporter son explosivité dans le jeu de mouvement rechercher par le staff. Il devra en plus assumer et démontrer encore cette année son statut d’international Springbok. Marcel Van der Merwe lui aussi jeune pilier international devra acquérir encore plus d’expérience à droite et montrer tout son talent. Ils pourront être supplées par les vieux briscards Dean Greyling et Werner Kruger qui sont aujourd’hui des piliers solides avec une expérience du championnat. Ce sont des joueurs rudes et qui correspondent à l’image des piliers de Pretoria. Morné Mellet et Hencus van Wyk seront là aussi comme solutions pour palier en cas de blessure.

Callie Visagie Super Rugby Bulls

Titulaire l’an passé, Callie Visagie est une solution solide pour suppléer Strauss

Le poste de talonneur devrait être promis à celui qui est la recrue phare de cette intersaison en Afrique du Sud Adriaan Strauss, international puissant et complet faisant partie des meilleurs talons du monde. Il devra le démontrer voire le confirmer dans ce qui est pour lui un nouveau challenge en cette année de Coupe du Monde. Sa doublure sera Callie Visagie, titulaire la saison dernière, plusieurs fois présent dans les stages internationaux et bon sur les bases. Bandise Maku qui avait réalisé une très belle saison avec les Kings il y a 2 ans, et qui avait eu l’honneur de connaître une cape avec les Boks s’est malheureusement blessé et devrait manquer la majeure partie du Super Rugby. Jaco Visagie voire Arno van Wyk pourraient ainsi être promus de la Vodacom Cup occasionnellement.

Grant Hattingh Super Rugby Bulls

Grant Hattingh est jeune mais possède déjà une belle expérience en Super Rugby

Il ne devrait pas y avoir de surprise en seconde ligne les deux poutres doivent apporter leur expérience. Réputé pour sa science de la touche et son leadership (il sera le vice capitaine de la franchise) il s’agit bien sûr de Victor Matfield qui malgré ses 38 ans s’offre une seconde jeunesse depuis son retour de retraite. Son acolyte ne sera autre que Flip Van der Merwe autre joueur international qui devra apporter sa puissance physique et sa rugosité sur les phases de rucks afin de permettre à l’équipe de pouvoir mettre du rythme et déployer un jeu agréable a regarder. Grant Hattingh est le remplaçant numéro un au poste et il possède déjà une belle expérience en Super Rugby. Il continue son apprentissage avant d’être le taulier dès la saison prochaine. Ils seront épaulés par deux jeunes joueurs qui ne demanderont qu’à grappiller du temps de jeu en Super Rugby après avoir déjà goutté aux joies de la Vodacum Cup et la Currie Cup avec les Blue Bulls. Il s’agit de Nicolaas Van Rensburg et Marvin Orie.

Jacques du Plessis Super Rugby Bulls

Malgré la grosse concurrence il faudra se méfier de Jacques du Plessis

Au niveau de la troisième ligne l’effectif est fourni et la concurrence sera rude avec plusieurs joueurs au profil similaire en compétition pour débuter sur les ailes du back row. Arno Botha et Deon Stegman devraient/pourraient être les titulaires. Ce sont deux joueurs très mobiles, infatigables plaqueurs et qui représentent bien l’état d’esprit des joueurs de Pretoria, rugueux , très volontaires et ne se ménagent pas sur le terrain. Dans un profil similaire à Stegmann Jacques Engelbrecht, arrivé l’an passé des Kings, remplacera efficacement un des deux pitbull en apporterant de la puissance ballon en main. Jacques Du Plessis qui sort de l’académie sera une autre alternative qui entrera dans la rotation avec un profil très similaire a celui de Botha. Il devra prendre chaque occasion comme une chance de montrer son profil d’infatigable gratteur plaqueur, lui qui était proche de porter le maillot des Springboks en 2014. Au poste de numéro 8 le titulaire ne sera autre que Pierre Spies considéré comme le meilleur numéro 8 du monde lors du dernier mondial et qui cherchera à se relancer après des années de galères avec les blessures. Il vise toujours le maillot numéro 8 des Springboks que porte avec brio Duane Vermeulen. La recrue Lappies Labuschagne sera la pour apporter un nouveau souffle et l’envie de s’imposer dans une franchise de haut rang, son profil de joueur adroit et coureur peut aussi dépanner au centre de la troisième ligne et sera un atout de plus dans le jeu qui sera mis en place par les Bulls. Brillant avec les Cheetahs en 2013, il était moins en vue l’an passé. Le jeune Roelof Smit dejà vu sous le maillot sera une rotation éventuelle en 3eme ligne.

Jacques Louis Potgieter Blue Bulls Currie Cup

Jacques Louis Potgieter sera comme l’an passé un back up de qualité à l’ouverture

Au niveau de la charnière la concurrence sera rude et le poste de demi de mêlée est particulièrement fourni, les Bulls étant a coup sur l’équipe possédant le plus de qualité a ce poste. François Hougaard le titulaire de la saison passée partira avec la faveur de nos pronostics, un joueur très rapide et explosif autour des rucks et un formidable animateur lui ayant valu une place d’international. Piet Van Zyl arrivé l’an passé des Cheetahs ne s’est pas imposé mais reste un joueur très complet possédant toutes les qualités du poste, bon éjecteur avec un jeu au pied intéressant. Le troisième sera Rudy Paige également un joueur complet, gros défenseur et possédant un profil ressemblant plus à celui de Hougaard. Si un joueur venait à se blesser à ce poste les Bulls ne seraient donc pas en reste et c’est une bonne chose quand on connait l’importance du rôle. La rumeur insistante d’un retour de Fourie du Preez enfle également du côté de Pretoria. A l’ouverture la nouvelle pépite du pays et titulaire l’an passé en fin de saison est Handre Pollard que l’on a découvert cet automne en Europe et lors du Rugby Championship sous le maillot des Springboks. Ce joueur, gros animateur, attaque beaucoup la ligne ce qui permet à son équipe de mettre beaucoup de vitesse et de créer de nombreuses brèches dans les défenses. Il est certain que la réussite du jeu des Bulls cette saison passera par de grosses performances de son maitre a jouer. C’est aussi un excellent buteur et il a un jeu au pied de déplacement à la hauteur des numéro 10 Sud Africains. Sa doublure ne sera autre que Jacques Louis Potgieter bien connu en France. Son rôle sera bien sur d’épauler le jeune Pollard et d’assurer l’intérim grâce a son expérience et ses qualités de buteur, aperçues l’an passé suite a son retour.

JJ Engelbrecht Blue Bulls Springboks

JJ Engelbrecht veut retrouver les Boks en 2015

Au niveau des centres même configuration que l’an passé ou les deux internationaux seront les titulaires. Il s’agit bien sur de JJ Englebrecht et Jan Serfontein, deux joueurs au profil plutôt similaire. Engelbrecht plus physique aura la responsabilité d’être le franchiseur en cas de besoin. Dotés tous les deux de grosses qualités d’appuis et de vitesse, ils peuvent jouer avec Pollard proche de la défense et tenter beaucoup de duels. Ils correspondent tout a fait aux intentions de jeu de la franchise et se rendent très disponible dans la continuité du jeu. Se sont aussi deux gros défenseurs, très agressifs sur l’homme. William Small-Smith sera une solution de rechange qui restera dans le même profil.

Akona Ndungane Bulls Super Rugby

Le vétéran Akona Ndungane toujours fidèle au poste

Attention aux radars au niveau des ailes, la recrue du Sevens Jamba Ulengo viendra compenser le départ de Bryan Habana toujours pas remplacé depuis tout ce temps. Joueur très rapide, sa pointe de vitesse et ses skills seront un atout en bout de ligne, sur des contres voire lors d’un jeu au pied derrière les défenses. De l’autre coté un habitué de la maison Bjorn Basson, au profil similaire, un joueur très propre, longiligne et très rapide, gros finisseur qui voudra aussi se montrer cette saison dans le but de partir pour l’Angleterre en septembre. L’ancien Akona Ndungane sera la en cas de besoin, joueur très vif et avec beaucoup d’expérience qui a connu les joies du maillot des Boks. Travis Ismael qui fera ses débuts en Super Rugby essaiera de grappiller un peu de temps de jeu et de montrer sa pointe de vitesse quand il en aura l’opportunité.

Jesse Kriel Bulls Super Rugby

Jesse Kriel, la nouvelle pépite des Bulls?

Le poste d’arrière sera couvert comme l’an passé par Jurgen Visser, capable de relancer et d’utiliser son pied long. Il est devenu une valeur sûre du championnat et son entente avec les centres et Basson est maintenant bien rodée. Sa doublure sera le prometteur Jesse Kriel déjà aperçu avec le maillot des Bulls, un jeune joueur réputé pour sa polyvalence. A l’instar de Pollard, il est considéré comme l’un des plus talentueux de sa génération.

Notre pronostic

Cette année les Bulls peuvent terminer premiers de la conférence Sud Africaine et lutter avec les Sharks. La qualification pour les play off sera un objectif minimal, le recrutement permettant d’effectuer un roulement sans trop perdre de qualité dans l’équipe. Il faudra rester invaincu encore au Loftus Versfeld cette saison et aller gagner a minima chez les petites équipes a l’extérieur. Les Bulls sont pour moi le gros outsider de ce Super Rugby et je crois en la jeunesse et le talent de cette équipe.

Équipe type probable

1. Trevor Nyakane – 2. Adriaan Strauss – 3. Marcel van der Merwe – 4. Victor Matfield – 5. Flip van der Merwe – 6. Deon Stegmann – 7. Arno Botha – 8. Pierre Spies – 9. Francois Hougaard – 10. Handre Pollard – 11. Bjorn Basson – 12. Jan Serfontein – 13. JJ Engelbrecht – 14. Jamba Ulengo – 15. Jurgen Visser


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sudrugby 8173 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines