Magazine Politique

Crêpe ourson (c'est Doubs)

Publié le 02 février 2015 par Falconhill
Souvenirs d'enfance. Petit, quand mes parents m’amenaient en vacances au ski à Orcières-Merlette, nous allions manger le dessert à la créperie "l'ourson", en bas des pistes. La crêpe phare était "l'ourson", à la crème de marron et à la chantilly. Elle était gargantuesque. Je n'en ai jamais retrouvé de pareilles...
Mais ce soir, celle que je mange avec grand bébé faucon et sa maman est quand même douce à mon cœur. Crêpe ourson (c'est Doubs)
Doux, comme le Doubs. Je n'aurais pas écrit de billet sur cette législative partielle qui n'en mérite pas. Mais juste trois remarques quand même, parce que j'y suis.
Si l'UMP avait gagné l'élection, cela aurait été un exploit vus les résultats électoraux dans ce coin. En faire une affaire nationale est donc idiot.  Ensuite, cette histoire du Front Républicain, instrumentalisé par un parti socialiste qui est bien conscient de l'intérêt d'avoir un FN fort, est une farce qui devient tous les jours un peu plus nauséabond. Mais ça permet au FN de prospérer, tout le monde (ou presque est content) de ce cirque. Laisser la liberté à l'électeur devrait être tellement naturel... Criminaliser le vote comme le font certains hauts responsables politiques est coupable. 
Enfin, l'information principale pour moi est que le Front de Gauche fait vraiment des scores liliputiens. Moins de 4% des votes, c'est peut être la seule bonne nouvelle pour notre République de ce weekend. C'est peu mais on prendra : agréable de voir que "ce peuple" n'est pas dupe du message de Mélenchon et de ses sbires.  "Faire Front contre les Fronts" serait un bon message bien républicain tiens... Faudra que je le dépose quelque part ce truc.
Je rajoute une quatrième remarque, parce que je suis lancé. C'est bien que la droite républicaine ne gagne pas toutes les élections d'ici 2017. Et qu'elle pense quand même à proposer un programme et un alternative crédible.
Car le pouvoir ne se reprendra pas uniquement en pariant sur le rejet des autres d'en face. Rien n'est gagné. Et pour l'instant, les dernières élections montrent que si le PS est rejeté, la droite républicaine n'est pas plébiscitée. C'est encore le Front National qui a fini en tête des dernières grandes élections. Penser que 2017 est imperdable pour la droite est encore le meilleur moyen de redonner les clefs du pouvoir aux socialistes pendant 5 ans supplémentaires...
Les élections imperdables qui se perdent, on pourrait en écrire des livres entiers... (Moi le premier)
Sinon c'est bon les crêpes. Et la neige arrive chez moi en Provence. Restons prêt du feu...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Falconhill 1396 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines