Magazine Culture

Superbowl 2015: la Publicité a aussi fait son show!

Publié le 03 février 2015 par Darkplanneur @darkplanneur

Au delà d’un showdown sportif en mondovision, le superbowl est l’examen de passage ultime pour tous les annonceurs américains…cette année le prix du spot a totalement explosé, atteignant la somme record de 4.5 millions $!!! c’est officiel, les USA sont sortis de la crise. Au delà d’un simple classement du meilleur & du pire, nous nous sommes astreints à aborder ce superbowl sous l’angle d’un décryptage tendanciel publicitaire.

Tendance n°1: « DIGITALIFE »

Plus que jamais, le Digital est au coeur de nos vies, et les marques pour le Superbowl se devaient de consacrer ce changement de paradigme: Kim Kardashian faisant preuve d’un 2nd degré qu’on ne lui connaissait pas dans un spot T Mobile pour la protection des Datas, se moquant carrément de son personnage et de toutes les attitudes qui ont fait d’elle la star 2.0 du 21e siècle (selfies, etc..). Et que dire de ce film Budweiser qui consacre toute une génération de ‘Gamers’ en recréant un Pac-Man en réel.

Tendance n°2: Love is (definitely) in the Air

Le monde dans lequel nous vivons est devenu égoïste, antipathique, voire violent: les marques ambitionnent donc de nous redonner un peu de légèreté et d’amour. Chez Mc Do vous allez bénéficier de menus gratuits grâce à de vrais / sincèrs gestes d’amour, et Coca-Cola se voit littéralement en philtre de Bonheur.

Tendance n°3: Mon homme, ce héros!
2015 sera l’année de l’homme ou ne sera pas! Nous en parlions lors de notre conférence ‘L’Homme, avenir du Luxe’ en partenariat avec le magazine M… longtemps oublié et mis au ban d’une société féministe devenue misandrique, le mâle de 2015 s’est enfin débarrassé de ses complexes: il assume totalement ses contradictions et sa part féminine, pour mieux exprimer sa force, sa singularité et sa place dans notre société contemporaine.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Darkplanneur 69696 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte