Magazine Conso

Routine #1 : un matin d’hiver

Publié le 03 février 2015 par Themadqueen @_The_Mad_Queen_

routine matin hiver

La neige est de retour, pour nous jouer un mauvais tour. Avec le retour du froid, pas question de sortir sans avoir préparer sa peau un minimum. Je vous présente donc ma routine matinale pour faire face aux frimas de l’hiver.

african black soap nubian heritage eponge konjac ecotools
Etape 1 : nettoyer

Au saut du lit, direction case salle de bain pour un petit nettoyage de peau en douceur avec l’African Black Soap de Nubian Heritage et l’éponge Konjac d’Ecotools, achetés sur Iherb (2€56 le savon, 4€42 l’éponge).

J’aime beaucoup ce duo. Le savon 100% végétal nettoie ma peau sensible en profondeur, tout en l’hydratant : il est composé d’huile de noix de coco, de beurre de karité, d’avoine, de vitamine e et d’extrait d’aloe. L’éponge 100% naturelle, à base de fibres végétales et de charbon de bambou exfolie mon visage en douceur. Après utilisation, ma peau est lisse, toute douce, elle ne tiraille pas et ne présente pas de rougeurs.

eau thermale uriage

Etape 2: hydrater

Pas d’eau du robinet pour moi (tellement calcaire qu’elle sort blanche du robinet, oui je vous jure, blanche!). Je rince à l’eau thermale Uriage.  Coup de spray généreux sur le visage qui avec son goût salé me donne l’impression en fermant les yeux d’être au bord de la mer et de gouter les embruns.

Cette eau, alliée des peaux déshydratées, est très riche en sels minéraux. Elle contient : sulfates, chlorures, sodium, bicarbonate, calcium, magnésium, potassium, silicium, zinc, manganèse, cuivre et fer. En plus, cette eau est isotonique, proche de la concentration en sels minéraux de la peau, on peut donc la laisser sécher à l’air libre sans l’essuyer.

yestocarrots
Je passe ensuite à la crème de jour, la rich moisture day cream de YesTo Carrots. Cette crème achetée en soldes chez Sephora l’an passé a été pour moi une révélation. Pour 5€, je m’étais laissée tenter par cette crème 98% naturel sans grande conviction, parce que les crème riches et ma peau mixte ne font généralement pas bon ménage, donc en général elles sont rétrogradées en crèmes de nuit. Sauf que bonheur! cette crème n’est pas du tout grasse. Elle convient parfaitement à ma peau mixte, l’hydrate parfaitement, répare les petites plaques de sécheresse qui s’installent avec le froid : l’idéal pour hydrater sa peau (mixte, grasse, normale ou sèche) l’hiver sans avoir l’air de s’être étalé du gras de saucisse sur le visage.

Je suis le mode d’emploi à la lettre, je l’applique sur le visage et le cou nettoyés et je vais prendre mon petit café!

bb creme erborian

Etape 3 : unifier

Pour unifier le teint, j’applique ma BB crème au ginseng Erborian (reçu avec bonheur dans la Birchbox de Septembre) avec le pinceau Expert Face Brush de Real Techniques.

Cette bb crème à la divine odeur de bébé est un peu chère (32€ le full size 45 ml- 12€ les 15ml) mais tellement efficace! Elle unifie parfaitement le teint, floute les imperfections, sans effet masque. Sa teinte caméléon un peu grise s’adapte parfaitement à ma carnation claire, chose rare! Les 3/4 des crèmes que j’ai detesté jusque là avaient toutes d’horribles sous-tons orangés. Elle laisse un joli fini velouté sur la peau et ne brille pas. (plus de détails dans mon article)

poudre sexy mama the balm
Etape 4 : matifier

Même si la bb crème laisse un fini velouté qui pourrait dispenser de poudre. Je poudre quand même légèrement surtout la zone T pour contrer les brillances, même si celles-ci se font plus rares en hiver.

J’applique donc la poudre Sexy Mama de The Balm avec le Buffing Brush de Real Techniques, le seul pinceau assez fin pour prélever de la poudre dans ce petit poudrier sans en faire voler la moitié.

Cette poudre est sensée être translucide. Bizarrement j’ai l’impression qu’elle est un peu trop foncée pour moi, pourtant je ne m’appelle pas Casper le petit fantôme. Elle matifie durablement la peau et laisse un fini velouté naturel.

(Plus de détails dans mon article sur les produits The Balm)

mary lou manizer the balm
blush hot mama
Etape  5 : illuminer et colorer

Un peu de lumière et de relief avec une pointe de Mary-Lou Manizer appliqué avec le Setting Brush de Real Techniques sur l’arrête du nez, l’os des pommettes et l’os des machoires.

Et une pointe de couleur sur les pommettes pour un effet bonne mine avec Hot Mama de The Balm appliqué avec le blush brush.

(Swatch et plus de détails dans mon article sur les produits The Balm)

yeux

Etape 6: les yeux

Je commence par appliquer mon primer préféré de tout les temps, le mineral primer d’ELF (2€ sur Iherb) qui garantie une journée sans migration du fard dans les plis de la paupière et disparation inexpliqué du dit fard.

Ensuite, petit maquillage discret avec des teintes claires et neutres avec la très polyvalente palette Naked 2 d’Urban Decay qui est à la hauteur de sa réputation. Et comme on a pu l’écrire sur un million de blog, oui cette palette est un indispensable pour un maquillage nude quotidien comme pour un smocky de soirée, oui elle est ultra pigmentée (par contre elle est aussi ultra poudreuse alors gaffe aux chutes surtout de paillettes).

Bon c’est à ce moment de l’article que je me rend compte qu’en toute logique je devrais maquiller mes yeux avant mon teint (rapport aux chutes de fard), mais en y réflechissant ça semble contre nature et inenvisageable, j’aime mes petites habitudes, alors fuck la logique.

Donc ensuite après avoir étalé plus qu’essuyé les chutes de paillettes (oui, un maquillage discret pour moi, ça rime avec pailettes!) avec un coton, je passe au mascara avec Better Than Sex de Too Faced.

Un mascara proche de la perfection qui apporte volume et longueur, le bonheur quoi. Bonheur malheureusement entaché par un essoreur de merde, qui laisse des paquets immondes sur la brosse, et on a beau essuyé, il y en a toujours. Alors dès fois j’ai de la chance, j’arrive bien à me servir du côté de la brosse qui n’a pas de paquets. Et plus souvent comme je suis pas trop douée (j’ai déjà du mal avec ma gauche et ma droite, alors si on ajoute à cela un miroir… et encore vous ne m’avez pas vu faire de créneau), j’applique le côté pleins de paquets, résultat paquets de cils tellement épais que ma vision en est troublée et tâches de mascara sur la paupière que je passe 2h à rattraper avec un coton tige.

lèvres
Etape 7 : les lèvres

Je commence par hydrater avec le baume cicaplast de la Roche Posay, idéal pour les lèvres dessechées et gercées, c’est aussi une bonne base pour un rouge à lèvres très desséchant.

Pour apporter un peu de couleur dans ce monde de grisaille, j’ajoute un rouge à lèvres bien rouge: Smart Lip Pencil de Kiko en teinte 706 Classic Red. En faite il s’agit d’un crayon que je détourne en rouge à lèvres pour obtenir un résultat parfaitement mat et longue tenue. Ce petit bijou qui ne paie pas de mine (#jeudemotspourri) a une tenue exceptionnelle, il résiste à tout: boire, manger, tant qu’on ne s’essuie pas la bouche. Il est donc parfait à porter au quotidien.

cheveux
Dernière étape : les cheveux

Un petit coup de shampoing sec Batiste (l’original, le seul dont j’aime l’odeur) pour donner un peu de volume et redonner un second souffle aux racines grasses. Je brumise, je masse, je laisse agir 1mn. Et un petit coup de brosse Tangle Teezer.

Je suis prête!

Je suis en retard, dehors il pleut, j’ai des paillettes sur les joues, des paquets dans les cils, des tâches de mascara sur les paupières, alors finalement je vais me recoucher.

ready to go


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Themadqueen 113 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines