Magazine Santé

Journée mondiale contre le CANCER 2015 : Inauguration d’un appareil de tomothérapie le 4 février 2015 – CHRU Tours

Publié le 03 février 2015 par Santelog @santelog
tomothérapieC’est dans le cadre de la Journée mondiale contre le cancer que le CHRU de Tours inaugure un nouvel équipement de radiothérapie : la tomothérapie. Signal fort s’il en est de la volonté de l’établissement de proposer aux patients une prise en charge toujours plus personnalisée, efficace et à la pointe en terme d’équipement.
La prise en charge des cancers, une priorité pour le CHRU
Qu’il s’agisse du diagnostic ou de la prise en charge thérapeutique, l’activité de cancérologie concerne plus de 7.000 patients et représente 30% des séjours hospitaliers au CHRU. Il dispense des soins en oncologie médicale, en radiothérapie, en hématologie et en onco-hématologie pédiatrique.
La prise en charge est organisée autour des disciplines d’organe : l’urologie, la gynécologie, l’ORL, la pneumologie, la neuro-oncologie, la neurochirurgie, la gastro-entérologie, l’orthopédie, l’endocrinologie, la dermatologie, la chirurgie thoracique, la chirugie maxillo-faciale, la chirurgie digestive et hépatique. Le plateau technique optimise cette prise en charge : l’imagerie, l’anatomie pathologie, la biologie, la radiologie, la médecine nucléaire, l’anesthésie, l’onco-génétique. Le CHRU a également la particularité de pouvoir prendre en charge les cancers rares tels que certains cancers digestifs (GIST), les sarcomes, les tumeurs des glandes endocrines, les tumeurs cérébrales, les tumeurs thymiques et les mésothéliomes.
Une offre de soins unique
Le CHRU de Tours est actuellement le seul CHU Français à disposer de 2 machines dédiées aux techniques les plus innovantes. Le plateau technique comporte, de plus, 2 accélérateurs polyvalents et permet de réaliser tous les types de curiethérapie. Il est le plateau technique le plus complet de la région Centre.
Il permet de répondre à la demande de soins des patients du département d’Indre-et-Loire ou des départements limitrophes qui souhaitent une prise en charge en secteur public. Il constitue également une plateforme de traitement de recours régionale et extra-régionale.
La radiothérapie, l’un des axes forts de la prise en charge des cancers au CHRU de Tours Parce que près de 50% des patients atteints de cancer sont traités par radiothérapie à un moment ou à un autre de leur prise en charge, le CHRU de Tours développe ne cesse d’investir pour disposer d’équipements de haute technicité. Ainsi en 2010, il a fait l’acquisition d’un accélérateur dédié à l’irradiation en condition stéréotaxique de type Cyberknife. Il permet un ultra-ciblage de la tumeur, grâce à la production d’au moins une centaine de micro-faisceaux pénétrant dans la tumeur dans de multiples directions, grâce au bras robotisé de la machine. L’utilisation de cette technologie originale, permet à de nombreux patients qui ne peuvent pas être opérés, notamment de tumeurs du poumon et du foie, de bénéficier d’un traitement efficace et peu toxique, avec une espérance de survie comparable à celle qu’ils auraient eue avec une chirurgie.
IrradiationL’installation, en décembre 2014, de la Tomotherapy, une machine dédiée à la l’irradiation avec modulation d’intensité (RCMI) en mode dynamique hélicoïdal, permet de traiter différentes zones de quelques centimètres de longueur jusqu’à 1m60 sans interruption et en un seul passage. Elle offre ainsi la possibilité de développer, en toute sécurité, la modulation d’intensité lors des irradiations du cerveau et de la moelle épinière des enfants. Elle améliore la prise en charge des patients relevant d’une irradiation lymphoïde et/ou médullaire étendue et des patients porteurs de tumeurs étendues des membres.
La Tomotherapy se distingue des autres appareils qui dispensent la RCMI parce qu’elle associe dans une même machine un accélérateur de particules (appareil de traitement) et un scanner (appareil d’imagerie qui réalise des images en coupes du corps humain).
Le système TomoTherapy permet de délivrer des doses via de multiples rotations de l’accélérateur à 360° ou, via seulement certains angles, pendant que la table se déplace (de quelques centimètres à plus d’un mètre) en continu pour balayer la zone traitée. En fonction de la topographie de la tumeur et de la complexité de sa présentation, la modulation de la dose peut se faire sur des segments variant de 1 à 5 cm.
Journées Mondiales Santé C’est pourquoi, la Tomotherapy est l’accélérateur le plus adapté, non seulement pour les tumeurs de la moelle épinière de l’enfant et de l’adulte, pour les irradiations lymphoïdes et médullaires totales ou les sarcomes étendus, mais également pour des indications complexes comme les tumeurs ORL et de la thyroïde, mais aussi des tumeurs pelviennes, urogénitales, des tumeurs du médiastin supérieur, des tumeurs de la paroi thoracique. Le système de guidage par imagerie 3D permet aux médecins de vérifier la précision du positionnement du patient et de sa tumeur, comme sur les autres machines non dédiées.
Le couplage à la projection de la distribution de dose sur le scanner de positionnement (fonctionnalité disponible uniquement sur la Tomotherapy) permet de délivrer des doses précises et personnalisées à chaque type de tumeur selon sa forme, sa profondeur et de les adapter en fonction des changements de forme de la zone à traiter.

Source : Communiqué du 2 février janvier 2015, du CHRU de Tours

Contact Presse : Anne-Karen Nancey – 02 47 47 37 57

Journée mondiale contre le CANCER 2015 : Inauguration d’un appareil de tomothérapie le 4 février 2015 – CHRU Tours

Accéder  aux dernières actualités sur les cancers

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine