Magazine Bons plans

Allemagne : des basses fréquences en vente

Publié le 04 février 2015 par Telephonissimo
Allemagne : des basses fréquences en vente La concurrence est de plus en plus rude sur le marché allemand de la téléphonie mobile. Les opérateurs qui veulent s'en sortir sont obligés soit de permettre à leurs clients de téléphoner moins cher, soit de s'acheter des fréquences. Connaissant bien cette situation, le régulateur local des télécoms a décidé de lancer les enchères pour l'acquisition des fréquences de la bande 700 Mhz. 4,5 milliards attendus par l'État

L'attribution des fréquences aux opérateurs rapportant les enchères devra se faire aux mois de mai et juin 2015. La Bundesnetzagentur, le régulateur allemand des télécoms, donne ainsi aux intéressés jusqu'au 6 mars pour l'émission de leurs offres. Il associera cette opération à une revente aux enchères des fréquences 900 MHz et 1.800 MHz, prévue s'expirer en 2016. Si les choses se passent bien, l'État pourra y recueillir 4,5 milliards d'euros.

Avec des clients plus exigeants en ce qui concerne la qualité des communications lors des appels internationaux et nationaux, les opérateurs allemands ne tarderont pas à s'exprimer. Selon Heike Pauls, analyste de Commerzbank, Deutsche Telekom et Vodafone seraient prêts à proposer chacun 1,6 milliard d'euros. Telefonica Deutschland, de sa part, pourra offrir jusqu'à 1,3 milliard.

Le record pour une telle opération est détenu par les États-Unis

Les opérateurs télécoms, déjà obligés de permettre à leurs abonnés de téléphoner pas cher pour survivre, n'étaient pas enthousiastes à l'idée des enchères par anticipation de ces fréquences. Cela n'a toutefois pas empêché le régulateur allemand de décider autrement. Pour bien faire face à cette situation, Telefonica Deutschland et E-plus, opérateurs que les Allemands choisissent le moins pour appeler à l'étranger, ont fusionné.

Pour rappel, les États-Unis restent le pays qui a connu la plus grande recette pour une telle opération. Ils sont en effet parvenus à recueillir 39,8 milliards d'euros lors de la récente des fréquences dites AWS-3. L'Allemagne ne pourra pas encore faire mieux. La raison ? Les opérateurs sont plus attirés par une telle opération au pays de l'Oncle Sam, pays où appeler en Israël ou ailleurs est plus cher qu'en Europe.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Telephonissimo 203 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte