Magazine Autres livres

JOE DASSIN Et si tu n'existais pas

Par Bregman @CharlieBregman
  Articles de cette rubrique : Bientôt la Saint-Valentin, non ? ;-)   joe_dassin

Et si tu n'existais pas
Dis-moi pourquoi j'existerais
Pour traîner dans un monde sans toi
Sans espoir et sans regret
Et si tu n'existais pas
J'essaierais d'inventer l'amour
Comme un peintre qui voit sous ses doigts
Naître les couleurs du jour
Et qui n'en revient pas
Et si tu n'existais pas
Dis-moi pour qui j'existerais
Des passantes endormies dans mes bras
Que je n'aimerais jamais
Et si tu n'existais pas
Je ne serais qu'un point de plus
Dans ce monde qui vient et qui va
Je me sentirais perdu
J'aurais besoin de toi
Et si tu n'existais pas
Dis-moi comment j'existerais
Je pourrais faire semblant d'être moi
Mais je ne serais pas vrai
Et si tu n'existais pas
Je crois que je l'aurais trouvé
Le secret de la vie, le pourquoi
Simplement pour te créer
Et pour te regarder
Et si tu n'existais pas
Dis-moi pourquoi j'existerais
Pour traîner dans un monde sans toi
Sans espoir et sans regret
Et si tu n'existais pas
J'essaierais d'inventer l'amour
Comme un peintre qui voit sous ses doigts
Naître les couleurs du jour
Et qui n'en revient pas

Infos :

Paroles : Pierre Delanoë et Claude Lemesle
Musique : Salvatore Cutugno et Pascquale Losito
Interprétée par Joe Dassin en 1975.
Fin 1975, Joe Dassin sort un nouvel album qui marquera le début de sa spécialisation dans les chansons d'amour.
250 000 exemplaires de l'album s'écoulent en quelques mois…
33 ans après sa mort, Joe Dassin figure encore en 14ème place des chanteurs ayant le plus vendu de disqes en France.
C'est en 2013 que Hélène Ségara, suite à une demande de Julien Dassin (fils de Joe), rend hommage à ce chanteur mythique en composant Et si tu n'existais pas, un album de duo virtuel reprenant ses plus grand succès.
En quelques semaines seulement, l'album devient un disque de platine.
« Pour une autre des chansons de cet album, nous étions partis sur une idée qui nous semblait excellente : ‘‘Si l’amour n’existait pas’’. Nous noircissions des pages et des pages et c’est vide, creux, sans intérêt. Un jour, enfin, dans un éclair de lucidité, je déclare à Pierre : ‘‘Je crois que j’ai compris notre problème : si l’amour n’existait pas, il n’y aurait rien, c’est pourquoi nous ne pouvons rien écrire’’. Pierre, c’est l’une de ses forces magistrales, rebondit aussitôt et me dit : ‘‘Alors, il n’y a qu’à dire : ‘‘Et si tu n’existais pas’’...’’. La chanson ne nous a plus résisté.»
Claude Lemesle

helene-segara-et-joe-dassin Je suis Charlie Dans les coulisses d'un jury littéraire… Bénédicte Rouvreau a de folles nouvelles pour vous? Changement de cap ? Chris Simon nous ouvre la boîte de mouchoirs

Pseudo :

Email (Obligatoire) :

Adresse site (facultatif) :

Votre message :

Voulez-vous suivre le fil de la discussion ?

&id;&id;&est;&averti;&id;&moderation;&alerte;&pseudo;&commentaire;&email;&siteweb;éééè&idb;&idb;&idb;

é

&cat;&action; Aucun commentaire

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bregman 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine