Magazine Info Locale

La campagne électorale est ouverte : attention aux bobards et aux à-peu-près

Publié le 06 février 2015 par Gezale

Un jury de journalistes blagueurs a remis, aujourd’hui, le prix des bobards à Nicolas Sarkozy. Ce prix est destiné à récompenser un homme ou une femme politique spécialisé dans la répétition d'affirmations mensongères ; Les décodeurs du journal Libération ont ainsi recensé 17 affirmations répétées ici et là par Nicolas Sarkozy lors de sa récente campagne pour les primaires UMP ou lors de ses interventions télévisées dont la principale caractéristique est d’être toutes fausses.  Certes, certains mensonges sont plus gros que d’autres mais la technique demeure la même. A l’aube de la campagne électorale des prochaines départementales des 22 et 29 mars, je vais m’efforcer de repérer les mensonges, les à-peu-près, les erreurs ou les oublis des candidats de notre bassin de vie et de vous en faire part.

La campagne électorale est ouverte : attention aux bobards et aux à-peu-près

Martin Hiersh est venu dans l'Eure pour lancer le RSA.

Premier exemple : J’ai reçu ce matin dans ma boite à lettres le premier tract de Daniel Jubert et Hafidha Ouadah, candidats UMP et UDI dans le nouveau canton de Louviers. Ils affirment que « l’Eure est un magnifique territoire à la fois urbain et rural comme notre canton » (NDLR : le canton de Louviers). On ne saurait leur donner tort car il est vrai que notre canton est magnifique.  Ils ajoutent que leur engagement public repose sur une conviction forte : « l’une des priorités d’un élu est de favoriser la création d’emplois sur son territoire. » C’est vrai et faux à la fois car le développement économique n’appartient pas aux compétences obligatoires du Département. Mais il est vrai que le Département peut abonder — au travers du 276 — structure créée par les exécutifs majoritaires actuels, les créations d’entreprises par le biais de subventions ou financer des emplois aidés dans le cadre des actions de l’Etat. M. Jubert et Mme Ouadah ajoutent : « le département s’occupe des sujets essentiels comme les routes, les transports (NDLR : scolaires) le tourisme, l’action sociale, le numérique…pourtant sur tous ces sujets le département à gauche depuis près de 15 ans, accumule les retards. » C’est faux.
S’il est justement des domaines dans lesquels le Département a été en pointe c’est bien dans les domaines indiqués par les deux signataires du tract. Je n’ose leur rappeler que le RSA a été expérimenté dans l’Eure avec Martin Hirsh, que ce qu’ils appellent le sous-développement numérique est une vue de l’esprit dans la mesure où l’Eure est un des départements de France les plus en avance dans le très haut débit et qu’un programme énorme est en cours depuis plusieurs années pour que 90 % du territoire eurois soit relié à Internet. Quant aux routes, il n'est que constater le nombre de créations de rond-points partout dans l'Eure pour constater que la lutte contre l'insécurité routière est bien réelle.
Je remarque, encore, que les signataires de la lettre aux électeurs ont oublié (volontairement ?) l’action du département de l’Eure en faveur des collèges (et la mise en place d’espaces numériques). Combien de collèges construits (Ferdinand Buisson à Louviers) combien de collèges rénovés ? Ils ont également omis d’insister sur les sommes colossales engagées par le conseil général (ancien nom) dans les services d’incendie et de secours si essentiels dans un Département industrielet rural.
J’aurai évidemment l’occasion de revenir sur les déclarations et affirmations des uns et des autres sachant que ni la majorité actuelle ni l’opposition ne peuvent faire preuve d’irresponsabilité à l’égard des électeurs(trices) qui aspirent à la vérité et à la transparence.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • “Merci pour ce moment” : Attention, un Roth’Trierweiler ça mord!

    “Merci pour moment” Attention, Roth’Trierweiler mord!

    “Quand on pète plus haut que son cul, on en oublie que la merde peut nous retomber dessus!” Le jour où le Président Hollande a “répudié” sa concubine, Madame... Lire la suite

    Par  Diesemag
    MUSIQUE, PEOPLE, TÉLÉVISION
  • Un peu de couleur(s)…

    couleur(s)…

    Une des grandes tendances de cet été a été les albums de coloriage pour adultes. Apparemment, ces derniers auraient des vertus déstressantes… Ce qui est avéré... Lire la suite

    Par  La Fille Aux Chaussures
    CÔTÉ FEMMES, PEOPLE
  • Cathédrale de Lumière à #Rouen

    Cathédrale Lumière #Rouen

    Je vous en parlais pas plus tard qu’hier dans mon billet sur les mirlitons, dans lequel je promettais de revenir prochainement sur cette ville… J’en parlais... Lire la suite

    Par  Desperatecouchpotatoe
    CÔTÉ FEMMES, CULTURE, HUMEUR
  • BILAN de la campagne #VenezVerifier de Fleury Michon

    BILAN campagne #VenezVerifier Fleury Michon

    D'avril à juillet 2014, j'ai participé en tant que blogueur à la campagne #VenezVerifier de Fleury Michon, visant à démontrer la qualité de son surimi (voir... Lire la suite

    Par  Angélie Baral
    ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE
  • Tellement Vrai : Nicolas croit qu’il est une star

    Une nouvelle fois, l’émission Tellement Vrai de NRJ12 a décroché du lourd, du très très lourd. Après le fan de Britney Spears qui s’entraîne à embrasser sur un... Lire la suite

    Par  Zapactu
    INSOLITE, MÉDIAS
  • 10 Tumblr à découvrir

    Tumblr découvrir

    On me dit que le réseau social à la mode est Instagram. Dommage ! J’ai créé un Tumblr (Milanese Special Life). J’ignore si Umberto Eco se penchera u... Lire la suite

    Par  Llc
    MODE, MODE HOMME
  • Comment aimer à nouveau ?

    Comment aimer nouveau

    Aimer encore…La vie nous impose parfois des épreuves difficiles à surmonter telles qu’une séparation, un divorce ou le décès d’un conjoint. Lire la suite

    Par  Mesclesdubonheur
    BIEN-ÊTRE, CÔTÉ FEMMES

A propos de l’auteur


Gezale 7192 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine