Magazine Culture

Critiques Séries : Pretty Little Liars. Saison 5. Episode 18.

Publié le 06 février 2015 par Delromainzika @cabreakingnews

Pretty Little Liars // Saison 5. Episode 18. Oh, What Hard Luck Stories They All Hand Me.


Dans ce nouvel épisode, je n’ai pas retenu grand chose sauf le fait que le frère Montgomery fait des choses bizarres dans le dos de sa soeur et de tout le monde. Et aussi qu’un jeune garçon, qui semble séduire Spencer, a créé une machine ridicule pour communiquer d’un bout à un autre d’une pièce. Une version moderne du téléphone avec des boîtes de conserve, vous savez ce truc que vous avez probablement déjà tous fait à la maternelle. Pour ce qui est de Mike, je dois avouer que je ne l’avais pas du tout vu venir. Ce dernier avait disparu de Pretty Little Liars depuis un sacré bout de temps alors que l’on nous appelle qu’il est sur la liste des visiteurs d’Alison. C’est curieux mais je trouve ça légèrement ridicule de nous amener un truc comme ça de but en blanc alors qu’ils auraient très bien pu préparer le tout de façon différente. Ce que je trouve dommage parfois avec Pretty Little Liars c’est qu’elle ne prend pas le temps de faire les choses bien car il manque probablement un peu de budget pour avoir tout le monde tout le temps. On a donc des personnages qui disparaissent pendant une durée indéterminée (Mike en fait partie) et qui reviennent faire une apparition comme si de rien n’était du jour au lendemain. Je trouve ça dommage car cela gâche un peu le le plaisir que je peux prendre.

Surtout que cet épisode s’appuie énormément sur cette révélation que Mike est sur la liste des visiteurs. Dans quel but ? On ne sait pas vraiment. En tout cas Mike est un grand garçon maintenant et l’on comprend pourquoi il dit à Aria de ne pas se mêler de ses affaires, qu’il n’a plus à écouter qui que ce soit maintenant et qu’elle devrait rester en dehors de tout ce qui se passe entre lui et Ali. C’est curieux mais pas suffisamment curieux pour transformer cette intrigue en une intrigue plus intéressante. Sans compter que Mike fait le double discours en lâchant sa soeur mais en lui disant également de rester prudente. Holbrook est de retour en ville mais uniquement pour se retrouver suspendu de la police de Rosewood. Il en fallait beaucoup plus pour l’arrêter bien évidemment et il va alors confronter Hanna. J’ai adoré cette scène c’était probablement la meilleure de l’épisode mais toute l’histoire qui entoure la séquence du moment où ils ont presque en train de s’embrasser et que Hanna le frappe avec une barre n’était pas suffisamment intrigante. Holbrook est surtout là pour nous dire que Ali l’a largué il y a quelques temps de ça donc il n’est pas du tout de son côté. Loin de là.

J’ai tout de même l’impression que tout le monde à Rosewood a déjà fricoté avec Ali. Entre le père Montgomery, Emily, et plus ou moins tous les garçons de la ville, c’est assez dingue. Mais bon, Ali elle est comme ça, elle n’est pas la femme d’un seul homme (ou d’une seule femme), elle est celle de plusieurs. C’est probablement pour ça aussi qu’elle est complètement folle. Ma théorie que le père Montgomery est A dans cette version série de Pretty Little Liars tient toujours pour le moment et j’ai hâte de voir la résolution de la série dans deux saisons de ça (car je vois mal la série aller au delà de la saison 7 quand on voit à quel point les audiences sont de moins en moins bonnes - même si cela reste la série numéro 1 de la chaîne et que toutes les nouveautés qu’ils lancent depuis quelques années maintenant se gaufrent après même pas une saison - Chasing Life, The Lying Game, Jane by Design, etc. toutes sont passées par là). Reste peut-être Spencer et Toby ou encore Emily et sa nouvelle collègue. La romance dans Pretty Little Liars cela ne réussi pas toujours la série (et cela ne lui réussi pas vraiment dans cet épisode non plus).

Note : 4/10. En bref, la déception continue.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte