Magazine Politique

Yémen : les houthistes publient une déclaration constitutionnelle

Publié le 06 février 2015 par Plusnet
Yémen : les houthistes publient une déclaration constitutionnelle Le mouvement houthiste au Yémen a publié une déclaration constitutionnelle au Conseil national de transition, dans laquelle ils s’engagent à continuer le combat contre la corruption et à tenter d’améliorer les conditions de vie du peuple au Yémen.
Un porte-parole non identifié du mouvement a fait l’annonce de cette déclaration dans un communiqué télévisé depuis le palais républicain de la capitale, Sanaa, ce vendredi.
En vertu de cette déclaration, le mouvement chiite yéménite a dissous le parlement du Yémen et annoncé la formation d’un « conseil présidentiel » de transition qui agira en tant que gouvernement par intérim durant les deux prochaines années.
La déclaration constitutionnelle établit par ailleurs qu’un « conseil national de transition, composé de 551 membres », qui remplace le parlement, sera mis en place afin d’élire cinq membres du « conseil présidentiel ».
Cette décision du mouvement houthiste survient alors que les Nations-Unies ont invité les différentes factions politiques du Yémen à se réunir pour négocier, un jour après la date limite fixée par le mouvement houthiste, pour que les partis yéménites résolvent la question du pouvoir, laissé vacant il y a un mois, et qui l’était toujours jusqu’à présent.
houthistes
Durant ces négociations, les différentes factions politiques du Yémen s’étaient accordées à établir un conseil présidentiel intérimaire afin de gérer les affaires courantes du pays.
À l’exception du parti salafiste Islah, tous les autres partis présents aux négociations dans la capitale ont accepté qu’un conseil présidentiel, composé de cinq membres, gère les affaires courantes de ce pays touché par la crise, selon Reuters.
Les partis belligérants ont négocié afin de trouver une solution pour sortir le pays de la crise politique et de la pauvreté.
Le mouvement houthiste, qui contrôle Sanaa, n’a pas publié de communiqué après l’expiration de la date limite mercredi, sans doute dans l’attente que les Nations-Unies ne s’expriment sur les débouchés de ces négociations.
Dimanche, le mouvement houthiste avait fixé une limite de trois jours aux partis afin qu’une solution soit trouvée pour sortir de l’impasse politique dans laquelle le pays s’est engouffré après la démission le mois dernier du président Abd Rabbuh Mansur Hadi et du Premier ministre Khaled Bahah.
Les factions politiques ont affirmé ne pas avoir réussi à trouver un accord mercredi, mais l’envoyé spécial de l’ONU au Yémen, Jamal Benomar, a annoncé que les pourparlers se poursuivraient.
Des milliers de yéménites ont défilé dans les rues ce lundi pour soutenir le mouvement houthiste et pour demander que le pays sorte de cette crise politique.
Source : QuenelPlus

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Plusnet 12554 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines