Magazine Football

Juventus – Milan, le déplacement impossible?

Publié le 07 février 2015 par Passionacmilan

Mister InzaghiAprès avoir battu Parme 3-1 à San Siro, l’AC Milan affronte un déplacement extrêmement difficile au Juventus Stadium (où les Rossoneri n’ont jamais gagné) face à la Juve d’Allegri. L’équipe d’Inzaghi est toujours en situation d’urgence avec pas moins de 9 absents (Zapata, De Sciglio, Bonera, El Shaarawy, De Jong, Montolivo, Abate, Mexès et Destro, sans compter Agazzi et Mastour). Face à ces nombreuses absences et à la difficulté de la rencontre, Inzaghi a décidé d’abandonner le 4-4-2 pour revenir au 4-3-3 paradoxalement plus défensif vu la présence de trois médians et d’un seul attaquant.

Devant Diego Lopez, la défense sera une nouvelle fois inédite. Les deux nouvelles recrues Antonelli et Paletta seront immédiatement alignées accompagnés d’Alex et probablement Rami à droite malgré la bonne prestation de Zaccardo la semaine passée.

Au milieu, les absences de Montolivo et De Jong imposent à Inzaghi de repasser en 4-3-3, compte tenu de la mauvaise prestation du duo Poli – Van Ginkel contre Parme et des alternatives peu alléchantes telles que Muntari et Essien. Avec un milieu à trois, les candidats titulaires sont de droite à gauche Poli, Van Ginkel et Muntari . Ce sera à eux d’affronter le terrible milieu de terrain de la Juve.

En attaque, le doute se situe à droite. Inzaghi hésite entre Honda et Cerci. Le premier garantirait plus d’équilibre et de couverture alors que le second apporterait plus de vitesse, d’imprévisibilté et de danger offensif. L’Italien semble favori. En pointe, on retrouvera Menez en faux neuf, avec Bonaventura à gauche, de retour après son problème à la clavicule. Sa polyvalence permet de passer facilement en 4-4-2 avec Poli décalé à droite.

Les pronostics sont tous en faveur de la Juventus (une victoire de Milan est par exemple cotée à 8! Optimistes parieurs, à vos billets!). Autant dire qu’une victoire de Milan au Juventus Stadium est assez improbable. Cependant le football est imprévisible et un exploit (ou du moins une belle prestation) en ce moment délicat de la saison apporterait un peu d’oxygène et de confiance.

Pour y arriver, la recette est simple à expliquer mais difficile à appliquer : Jouer 90 minutes avec grande intensité, assaisonnées de pressing, vitesse et grinta. Jouer avec Menez qui aide le milieu en phase défensive, des flancs qui fonctionnent parfaitement (comme c’était le cas avec Abate – Honda) tant en phase défensive qu’offensive. Jouer avec un milieu solide et déterminé qui filtre efficacement et relance avec rapidité et précision. Jouer avec une défense concentrée de la 1° à la 95° minute sans aucune erreur d’inattention (surtout sur phase arrêtée…), aucune passe foireuse en retrait, un placement irréprochable et des mouvements coordonnés. Miracle ou exploit, à vous de choisir. Verdict ce soir à 22h45.

FORZA MILAN


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Passionacmilan 14513 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines