Magazine Environnement

La France va supprimer les aides à l'export pour les centrales à charbon

Publié le 07 février 2015 par Bioaddict @bioaddict
Pour lutter contre le réchauffement climatique, la France ne subventionnera plus les sociétés qui vendent des centrales à charbon aux pays en voie de développement.

La réunion du Conseil National de la Transition Energétique (CNTE) qui vient de se tenir à Paris ce mercredi 4 février 2015, a été l'occasion pour le Premier Ministre Manuel Valls de confirmer que le Gouvernement français va bien supprimer ses aides à l'exportation dans les pays en développement pour les projets de centrales électriques à charbon sans stockage de CO2, très polluantes et émettrices de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique. Seuls les projets de centrales à charbon avec stockage de CO2, malheureusement encore très peu nombreux, pourront donc continuer à bénéficier de l'assurance-crédit à l'export vers les pays en développement.

Cette décision rassure les écologistes qui redoutaient l'abandon de cette mesure annoncée par le Président de la République, François Hollande, en novembre 2014, dans le cadre de la Conférence Environnementale de Paris.

Quelle sera la date de mise en application de cette suppression ? Pour l'instant nous n'en savons rien. Elle devrait être communiquée "prochainement" par la Ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal. Mais la gravité de la situation concernant le climat impose que cette décision s'applique dès maintenant, comme le réclament la Fondation Nicolas Hulot et le Réseau Action Climat.

La tenue de la Conférence Climat (COP 21) en décembre 2015 à Paris, et la nécessité pour la France de donner l'exemple pour être crédible dans les projets de résolutions qu'elle proposera pour réduire le réchauffement climatique, devrait normalement faire accélérer le mouvement.

Stella Giani


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bioaddict 1760784 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte