Magazine Sexo

Coucher avec une fille au premier rendez-vous – partie 2

Publié le 07 février 2015 par Chrisandflow

Tous les hommes ne peuvent pas de séduire rapidement.

Même s’ils peuvent avoir les compétences suffisantes, ils restent bloqués à cause d’un système de croyance erroné sur les femmes.

Quelques exemples de croyances erronées :

  • « Les femmes ont besoin de temps ! »
  • « Les femmes doivent me connaître pour m’apprécier. Et il faut qu’elles m’apprécient pour coucher avec moi »

Ils pensent que tant qu’une fille ne les connaît pas et qu’elle n’est pas parfaitement à l’aise avec eux, elle ne les laissera jamais escalader jusqu’au sexe (alors qu’en réalité, c’est plutôt l’inverse !). Donc ils ne tentent absolument rien dans les quelques premières heures qu’ils passent à flirter avec elle.

C’est pour cette principale raison qu’ils en sont incapables. Ce n’est pas un problème pratique, c’est un problème mental. Ils ont beau passer d’une méthode à une autre, d’un game plan à un autre, etc., tant qu’ils n’auront pas complètement recadré ces mauvaises croyances, le résultat restera le même.

Dans le meilleur des cas, ils finiront par changer leur état d’esprit. Mais parfois, ce système de croyances reste ancré en eux à vie, parce qu’ils ne veulent pas voir la réalité.

Pour certains hommes, la pureté et l’innocence de la femme est comme une religion sacralisée.

L’homme peut voir les faits comme les exceptions, et les exceptions comme les faits s’il en a envie.

Si vous n’êtes pas prêt à renoncer à cette perception, vous ferait toujours partie de ces hommes qui ne peuvent pas séduire rapidement.

Vous devez donc faire l’effort conscient d’accepter cette perception, pour lui laisser le temps de s’installer au niveau émotionnel :

Les femmes aiment le sexe et n’ont pas besoin de vous connaitre, ni même de vous apprécier, pour avoir envie et apprécier coucher avec vous.

C’est juste une fausse perception à laquelle les femmes et la société essaie de vous soumettre.

Les femmes réagissent en fonction de vous

La raison pour laquelle c’est si important de s’en rendre compte, c’est parce que les femmes sont ambivalentes.

Une MÊME fille peut être prude et prétendre attacher de l’importance à certaines idées devant un homme (« il faut attendre », « il faut construire une relation sérieuse avant d’aller plus loin », etc.), ET se faire tringler sauvagement dans des chiottes par un inconnu en une demi-heure.

J’ai bien évidemment grossi le trait dans cet exemple. Toutes les femmes ne passent pas nécessaire d’un extrême à l’autre en fonction de l’homme. Mais il n’en demeure pas moins que leur comportement s’adapte en fonction du vôtre.

Allez à 10 rendez-vous en vous comportant comme le parfait gentleman des années 30. Vous verrez que la plupart d’entre elles se feront passer pour des filles « sérieuses » pour éviter de passer pour des salopes.

Faites 10 autres rencards en agissant comme un mec ouvert, la plupart d’entre elles se feront passer pour des filles relativement libérées, pour ne pas avoir l’air coincées.

Cela signifie que, si vous lui sous-communiquez on-ne-sait-quoi qui lui fait croire qu’elle doit jouer la carte de la pureté avec vous, ça deviendra dix fois plus dur ! Et peut-être même impossible.

Je ne dis pas qu’il faille faire l’inverse non plus !  Faire le quetard de service réveille tout autant son ASD. Si les femmes ont un comportement si ambivalent, c’est à cause de leur peur de « passer pour des salopes » (qui est une extension de leur peur du jugement). Et si vous agissez de manière trop extravertie sexuellement, elle aura l’impression d’agir comme une salope en étant compliante.

Ayez une EFA de mec sympa, sexuée, sans jugement, mais jamais trop extraverti (sauf s’il est évident que la fille en face de vous est très extravertie elle-même).

Apprécier la facilité

Cherchez la difficulté avec une femme est le meilleur moyen pour l’obtenir.

En fréquentant des dragueurs de la communauté et de très bons naturals, j’ai pu remarquer d’une grande divergence.

La plupart des players, qui avaient souvent du mal à séduire, tenaient absolument à réussir grâce à leur game.

Au contraire, les quelques naturals que je voyais, couchaient souvent avec des filles, et ne cherchaient qu’à « scorer » et prendre du bon temps. Peu importe la manière.

Ces mecs n’avaient pas le besoin de validation qu’ont beaucoup de gars de la communauté. Ils se fichaient de la forme que l’interaction prenait. Si c’etait marrant ou chiant. Si les filles rigolaient ou restaient froides.

Pire encore, ils ne ressentaient aucun scrupule, ni dégout, d’avoir un rapport sexuel avec une fille en moins de 5 minutes. Même si elle avait déjà couché avec deux ou trois mecs différents dans la même soirée. Au contraire, plus c’était facile et plus c’était fun pour eux !

Pour un mec qui cherche à plaire aux femmes, coucher aussi rapidement, et avec une fille aussi facile, n’a aucun sens. Ils préfèrent passer par un long processus, suivre une série d’étapes, faire une panoplie de techniques, et escalader jusqu’au sexe après plusieurs heures de game

Pourtant, ces naturals ne séduisaient pas seulement plus de filles. Ils sortaient aussi avec filles bien plus mignonnes et sympathiques que ces gars qui ne jurent que par « la beauté du Game ».

Néanmoins, ce sont des gars sélectifs avec le physique des filles qu’ils abordent, et la personnalité de celles avec les quelles qu’ils sortent.  Mais pas sur la difficulté du processus de séduction.

Ce n’est pas le game, c’est la validation.

Les femmes qui ont du succès sélectionnent les hommes en les testant, parce qu’elles savent qu’elles peuvent coucher facilement avec chacun d’eux. Les hommes qui ont du succès sélectionnent les femmes en les filtrant, parce qu’ils savent qu’ils ne peuvent pas coucher facilement avec chacune d’elles.

Notre temps est limité !

Une femme attirante ne peut pas coucher, ni même revoir en rendez-vous, chaque homme (même attirant), qui la sollicite. Elle n’a simplement pas le temps.

De même, un homme attirant (non-needy, non-réactif, etc.), avec de nombreuses opportunités, n’a pas le temps de consacrer plusieurs heures à chaque femme avec laquelle il a « peut-être » un ticket !

C’est dans son intérêt de sélectionner des filles compliantes et prêtes coucher avec lui en relativement vite. Ainsi il peut coucher avec elle, voir où la relation peut l’amener, et recommencer ou passer à autre chose.

Le problème, c’est que la plupart d’entre nous préférons que la séduction soit compliquée. Parce que si c’est trop simple, notre ego n’en tire aucune gloire !

La société et les religions nous ont conditionnées à penser que les filles « faciles » (= rapides à séduire) sont malsaines et incapables de nous apprécier. Alors nous pensons que séduire trop vite est une mauvaise chose.

Au fond de nous, quand nous rencontrons une fille qui nous plaît beaucoup, nous espérons qu’elle ne soit pas trop facile. Même si nous désirons la séduire. Sinon, ça signifierait que la fille ne nous apprécie pas vraiment en tant qu’individu.

Sinon, ça signifierait que la fille ne nous apprécie pas vraiment en tant qu’individu. Qu’elle pourrait coucher avec n’importe qui d’autre.

Comme la plupart des membres de la communauté cherchent la validation, ils ne veulent pas ressentir ça lorsqu’ils couchent avec une nouvelle fille.

Ils veulent se sentir appréciés et uniques. Ils ont envie de croire que la fille à coucher avec eux pour quelque chose de particulier que les autres hommes n’ont pas (leur game, leur valeur, leur attitude, etc.).

Du coup, inconsciemment, ils préfèrent rendre le processus de séduction plus dur qu’il ne l’est.

  • Prétendre être « Hard To Get » et jouer au chat et à la souris pendant des heures,
  • Chercher à brainfucker l’esprit de la nana avec des techniques de PNL,
  • Passer par une phase d’attract pour se DHV un maximum à travers des routines apprises par cœur,

Etc.

Ces « figures imposées » sont sans intérêt la plupart temps. Et même souvent contre productives. Mais ça nourrit leur égo en leur donnant l’illusion que la fille les a choisi pour leurs « compétences de PUA »… que le mec lambda qui la côtoie au quotidien n’a pas !

Même si ce n’est que dans leur tête, ça leur permet de se sentir unique aux yeux de la fille.

C’est VOUS, pas elle.

En séduction, beaucoup d’hommes préfèrent faire plus d’efforts qu’il n’en faut. Parfois à cause de leur système de croyances. Parfois pour la validation. Parfois les deux.

Les filles le ressentent et s’adaptent. Elles en profitent pour vous tester, voir jusqu’où vous êtes prêt à aller, et pour vous faire vous investir davantage. En matière de calibration, elles n’ont aucune leçon à prendre des hommes…
Posez-vous ces questions :

Qu’arriverait-il si vous inversiez totalement votre état d’esprit et vos attentes ?

Si, plutôt que de sans cesse supposer et vous imaginer qu’une fille va être difficile (vouloir prendre son temps, refuser vos avances, etc.), vous vous attendiez à ce qu’elle soit compliante ?

Quand vous vous imaginez revoir une fille en rendez-vous, est-ce que vous appréhendez de ne pas réussir, ou est-ce que vous vous imaginez en train de l’escalader facilement ? Cela change BEAUCOUP de choses.

Si, au lieu de vous dire « il faut que je la fasse rire », « il faut que je me DHV », « il faut que je sois le Prix », etc., vous vous disiez « Elle doit être suffisamment compliante, sinon next ! ». Avec la volonté sincère de mettre un terme à l’interaction si elle dépasse le seuil de résistance toléré.

Le séducteur, ce n’est pas celui qui arrive à séduire les filles difficiles. C’est celui qui arrive à rendre la séduction plus facile.

Attendre la facilité est l’un des états d’esprit les plus puissants qu’on puisse avoir. C’est ce qui rend certains naturals si bons.

  • Ça vous décharge de toute cette pression de la performance. Vous devenez plus décontracté, confiant, naturelle, attirant.
  • Cela sous-communique aux femmes qu’elles doivent être compliantes pour vous séduire. Que vous n’êtes pas simplement en train d’escalader : Vous TESTEZ. Vous n’essayez plus de plaire, vous vérifiez si la fille correspond à vos standards.

Si vous êtes en face d’une fille sincèrement intéressée, elle comprendra le message. Et la plupart du temps, elle s’adaptera à vous.

Plus souvent que vous ne l’imaginez, c’est VOUS qui faites le choix de rendre la séduction difficile, pas la fille.

Parce que VOUS décidez de voir le processus de séduction comme difficile, et parce que vous voulez que la fille soit « assez difficile » pour en tirer un peu de gloire pour votre ego.

A propos des « filles faciles »

JAIME les femmes faciles !
Je ne parle pas des nympho notoires qui sont des nids à MST et qui couchent avec 200 mecs par an. Je parle des filles avec qui tout semble simple et fluide. Le genre de fille qui laisse la connexion venir naturellement, sans chercher à la saboter. Qui est vite à l’aise avec ma proximité. Qui aime quand je la touche. Qui se laisse aller quand je l’embrasse. Etc.

J’aime ces filles-là !

Non pas uniquement parce qu’elles sont plus « faciles » à séduire. Je les apprécie parce que ce sont les mieux !

Ce sont les plus féminines, les plus passionnées, les plus ouvertes d’esprit, les plus sympa, celles qui apprécient le plus mon énergie masculine.

À l’inverse, je déteste les filles difficiles. Ce sont souvent les plus « prises de tête « , les plus fermées d’esprits, celles qui ont l’ego surdimensionné et qui ne pensent qu’à avoir le contrôle.

Quand je suis avec une nouvelle femme, j‘attends d’elle qu’elle dépasse un seuil minimum de compliance. Car je sais que, si c’est une fille comme je les aime, à qui je plais, et que je fais les efforts suffisants pour qu’elle me désire, qu’elle soit en confiance, et pour faire progresser l’interaction, elle dépassera ce seuil.

Bien sûr, je sais que chaque femme ne sera pas 100% compliantes. Certaines peuvent résister par timidité, manque d’expérience, principe ou peur du jugement. Alors, en fonction de sa résistance, je peux donner plusieurs chances. Parfois même accorder plusieurs rendez-vous supplémentaires (je me limite à 3). Mais si je n’ai toujours pas assez de compliance malgré ma patience, je nexte et passe à la suivante.

Les filles sentent cela ! Elles savent que je suis détaché du résultat et prêt à ne pas donner suite s’il le faut.

Si, au contraire, elles ne sont pas suffisamment intéressées, trop coincées, ou qu’elles veulent absolument garder leur frame de « princesse » (à cause de leur ego ou/et de leur besoin d’avoir le contrôle sur les autres), je les nextesi elle ne l’on pas fait avant moi...

Et en réalité, c’est plutôt une bonne chose ! Ça me permet de consacrer plus de temps à rencontrer et séduire le genre de fille que j’apprécie.

Je peux éventuellement faire une résurrection quelques mois plus tard, pour les relancer et voir si elles ont changées d’attitude maintenant qu’elles savent que je ne plaisante pas (que je peux les nexter sans aucune difficulté).

Rechercher la facilité, cest draguer malin ! On gagne du temps, filtre les meilleures filles, évite celles à problème. 

Ce n’est pas pour rien que tous très bons dragueurs le font (consciemment ou non).

Facile… pour VOUS

De plus, les filles faciles pour VOUS ne le sont pas nécessairement pour les autres.

Elles sont compliantes avec vous, parce qu’elles vous trouvent attirant, sympa et ouvert, et qu’elles n’ont aucune raison de trop vous résister (célibataire, recherche quelqu’un qui lui plait, etc.).

Mais ces mêmes filles peuvent être difficiles pour les mecs qu’elles ne trouvent pas attirant. Pour ceux qui les prennent pour des nonnes asexuées. Ou quand le contexte devient différent (par exemple, quand elle est en couple).

Soyez sélectif  (vous le méritez).

Vous faites partie des rares personnes à accomplir des efforts chaque jour pour devenir un homme meilleur. Vous faites du sport, vous prenez soin de votre apparence, jour après jour votre estime de vous-même devient meilleure et vous développez des états d’esprit et compétences qui attirent les femmes et les font se sentir bien avec vous.

Vous devriez vous attendre à un minimum de compliance en retour, quitte à refuser de partager votre énergie masculine avec n’importe qui !

Au lieu de cela, vous vous mettez la pression quand vous abordez, et vous accordez aux femmes plus de valeur qu’à vous-mêmes.

En tant que « séducteur », après l’apparence, le standard auquel vous devez donner le plus d’importance, c’est la compliance. Une femme, aussi belle qu’elle soit, ne devrait avoir le droit de vous prendre de haut, ni  d’en exiger trop de vous sans retour.

  • Si au bout d’une demi-heure de rendez-vous, elle regarde à côté et semble à peine concernée par la conversation, vous finissez votre verre et vous vous tirez !! Considérez cela comme un avertissement que vous lui envoyez subtilement : Avec un peu de chance, elle retiendra la leçon et changera d’attitude la prochaine fois (si prochaine fois il y a). Avec un peu de chance, elle retiendra la leçon et changera d’attitude la prochaine fois (si prochaine fois il y a).
  • Si au bout d’une heure, vous n’avez rien obtenu de concret parce qu’elle a refusé que vous escaladiez, vous mettez gentiment un terme à la date, sans regret ni frustration. Faites-lui passer le message que votre temps est important et que vous n’êtes pas prêt à le dépenser « juste pour discuter de la pluie et du beau temps ».
  • Si au début du rendez-vous, elle vous tend une perche pour aller chez vous ou pour que vous l’embrassiez, vous devez penser que c’est NORMAL. Arrêtez de croire que c’est trop tôt, étrange, ou trop facile.

Après l’attirance, la compliance est la principale chose que vous devez attendre d’une fille. Et moins vous éprouvez d’attirance, plus vous devez en attendre de sa part.
Si vous faites preuve d’empathie à son égard, et que vous faites de votre mieux pour qu’elle se sente en confiance avec vous, alors obtenir un certain seuil de compliance est la moindre des choses.

La Résistance

C’est normal de persister. La persistance fait partie du jeu de séduction. Elle lui donne même un peu de piquant. Si la séduction n’était qu’une affaire de « oui » ou « non », ce serait moins marrant

Cependant, il y a plusieurs types de résistance.

Certaines sont tolérables, voire appréciées. Je suis de ceux qui aiment quand une fille fait un peu de résistance pour accentuer le flirt. J‘adore les filles qui disent « non », mais le font quand même après une ou deux tentatives. Je ne considère même pas cela comme de la résistance. C’est juste un petit jeu excitant entre nous : le « j’te dis non mais fait-le quand même ».

Je peux aussi tolérer quand une fille me résiste pour une raison compréhensible. Par exemple parce qu’elle a besoin d’un peu plus de temps pour être en confiance, ou parce qu’elle sort zone de confort.

Mais parfois, certaines résistances peuvent être désagréables et plomber l’ambiance. Comme quand une fille me fait une remarque déplacée, ou la morale parce que je suis entreprenant.

Toutes les femmes sont différentes. Parfois, une femme peut nous prendre pour une poule mouillée parce qu’on na absolument rien tenté pendant le rendez-vous, tandis qu’une autre peut prétendre être choquée parce qu’on a osé la regarder avec désir ou lui toucher la main.

À choisir entre les deux, je préfère être traité comme un vicieux notoire plutôt que perçu comme une poule mouillée !

Je suis un homme, et avant tout un être sexuel – comme nous le sommes tous. C’est quelque chose que j‘assume pleinement. Et je ne veux pas être considéré différemment, encore moins par une femme que je veux séduire.

shadow-ornament

Pour être efficace dès votre premier rendez-vous, vous devez :

(1) Accepter certaines croyances fondamentales sur la sexualité des femmes,

(2) Renoncer à votre besoin de validation

(3) Désirer la facilité.

Fixez-vous un seuil de tolérance avec les filles que vous revoyez en rendez-vous, et promettez-vous d’écarter toutes celles qui le dépassent.

Ce seuil dépend de vous, votre patience, votre goût pour la persistance et du nombre d’opportunités que vous avez.

Le plus important, c’est de le définir, et le respecter. Si vous ne le faites pas, vous allez chercher à séduire TOUTES les filles, ce qui aura de nombreux effets secondaires :

- Transmettre que vous voulez d’elle à tout prix.

- Devenir le « filtré » plutôt que le « filtreur ».

- Prendre votre temps avec les mauvais prospects et faire des efforts inutiles.

- Adopter une attitude/transmettre une « aura » qui incite à moins de compliance de la part des filles.

- Vous cramer en devenant trop insistant, alors qu’il faudrait plutôt se montrer détaché.

Depuis deux décennies, des centaines de coachs ont essayé de modéliser la séduction « parfaite ». Mais en réalité, la séduction parfaite n’est pas une question d’étapes ou de séquences. C’est une question de rencontre entre le bon séducteur et la bonne fille.

Souvenez-vous : un bon ou mauvais premier rendez-vous ne dépend qu’à moitié de vous. L’autre moitié dépend de la fille.

Alors n’essayez pas de refaire « la séduction parfaite ». Trouvez la bonne fille (la « facile ») et guidez-la.

Si vous adoptez cet état d’esprit, alors coucher avec des filles au premier rendez-vous deviendra BEAUCOUP plus facile.

Chrys

Ceci est la seconde partie d’une série d’articles sur comment coucher avec une fille au premier rendez-vous : Introduction/Partie 2/

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Comment rester détaché du résultat ?

    Si vous avez lu plusieurs de mes articles sur ce blog, vous vous êtes probablement déjà rendu compte que j’attachais beaucoup d’importance au fait d’être détach... Lire la suite

    Par  Chrisandflow
    SEXO
  • Assumer son intérêt

    est la qualité numéro une à avoir quand on interagit avec une femme. C’est la conclusion que j’ai pu tirer des milliers d’approches et centaines de rendez-vous... Lire la suite

    Par  Chrisandflow
    SEXO
  • Comment rencontrer les femmes dans son quotidien ?

    Pour tirer profit de la drague, il est important de l’adapter sainement à son style de vie. Si la drague devient l’activité pilier de votre vie et vous bouffe l... Lire la suite

    Par  Chrisandflow
    SEXO
  • De l’authenticité dans l’approche

    Pour moi, l’ingrédient principal d’une approche réussie c’est l’authenticité ! Plus votre approche semble authentique, plus il y a de chances que la fille oubli... Lire la suite

    Par  Chrisandflow
    SEXO
  • Une méthode de séduction 0% râteau ?

    Bonjour chers lecteurs de Drague Academy, Dans cet article je vais vous révéler la seule et unique méthode de séduction secrète qui vous garantit de ne plus... Lire la suite

    Par  Chrisandflow
    SEXO
  • Les croyances de la drague de rue

    croyances drague

    Note de chrys : cet article a été écrit par Richard du site pickupalliance.com. J’espère qu’il vous plaira ! Si vous débutez en séduction, il vous est déjà... Lire la suite

    Par  Chrisandflow
    SEXO
  • Comment prévenir le stress ?

    Comment prévenir stress

    « On a qu’une vie à vivre » paraît-il, c’est probablement la raison pour laquelle les gens y tiennent tant, mais sans se soucier un seul instant, pour la... Lire la suite

    Par  Mkentoutan
    COACHING, PSYCHO, RENCONTRE, SEXO