Magazine Humeur

Il paraîtrait...

Publié le 07 février 2015 par Ericguillotte
samedi 7 février 2015

- qu'on passe parfois d'un état à un autre, plus vite qu'en voiture aux Etats-Unis d’un des 50 à un autre des 50, d'un étage à un autre plus vite que n'importe quel coureur, non pas de bas étage, mais d'escalier. Laissez-moi vous conter une aventure qui arriva hier, ou un autre jour, disons à l'ami du camarade d'un copain à moi. RER un matin, un jour comme un autre. RER, ce truc qui roule sur des rails et qui conduit d’un point A à un point B, ou d’un F à un T, là n’est pas le problème. Un wagon trop chargé, il n'y a pas de place assise. Je, euh il sent la déprime monter, fulgurante. Le train se met en marche. Une première station. Personne ne descend. Et là, horreur absolue, que les âmes sensibles stoppent ici leur lecture, arrêt de la circulation, pour une durée indéterminée. Je, enfin il voit sa vie défiler. Il s'imagine passer le reste de sa mort dans cet endroit trop plein de gens inconnus, et assis pour une partie d’entre eux. Et, 23 secondes plus tard, le ciel s'ouvre, la Terre s'éclaire, le train repart, une place se libère et je m'assois. Morale de l'histoire : l'optimisme est un positivisme de tous les instants et vice et surtout versa.
- que Nicolas Sarkozy est passé de président à ex-président en un dimanche de mai 2012, le 6, et d'ex-président à président dans la nuit de lundi à mardi derniers. Lundi, pendant que les membres de son parti causaient à tout va pour savoir si oui, si non ou si ni-ni, il était ex-président à Abou Dhabi, pour une petite conférence, invité par un fonds souverain dans les Emirats. Depuis mai 2012, en tant qu’ex, il a donné, si on peut dire, tellement il a reçu, une vingtaine de conférences, organisées, en grande majorité, par des banques multinationales, à un tarif estimé entre 100000 et 150000 euros par prestation. Puis, mardi, il est redevenu président, de l'UMP, pour entendre le bureau politique de son parti prendre une autre décision que celle qu'il avait préconisée. Bref, il est passé par plusieurs états. Donc, pour ceux qui l'aiment, s'il en reste, ou pour ceux qui le détestent, et il y en a, tout peut changer demain, voire en 2017. Pour tous, rappelons : l'optimisme est un positivisme de tous les instants et vice et surtout versa.
- que Vladimir Poutine serait atteint d'une forme d'autisme, selon un rapport du Pentagone. A ceux qu’il effraie, à ceux qui l’abhorrent, à ceux qui l’exècrent, je dis, pardonnez-lui, ce n’est donc pas sa faute. Un rapport de 2008 du ministère de la Défense américaine resté jusqu'alors secret affirme qu’il est atteint du syndrome d’Asperger. Ils ont étudié les expressions et les mouvements de son visage dans des vidéos et ils ont conclu que le développement neurologique de Vladimir Poutine avait été perturbé dans son enfance, donnant l'impression d'un déséquilibre physique et d'un malaise dans les relations avec les autres. Cette hypothèse ne peut être confirmée que par un scanner du cerveau, selon le rapport. Notons que la description classique du syndrome d’Asperger le définit comme ayant une origine neurobiochimique associée à un problème génétique faisant probablement intervenir plusieurs gènes, comme un handicap chronique que l’on ne sait pas guérir. Mais, donnez Vladimir quelques minutes aux militaires américains et ils le soigneront. Et ils étendront leur découverte au monde entier : l'optimisme est un positivisme de tous les instants et vice et surtout versa.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines