Magazine France

Attendus du jugement sur l’état réel de l’UMP #CNUMP

Publié le 07 février 2015 par Gédécé @lesechogaucho

Attendus du jugement sur l'état réel de l'UMP #CNUMP

Attendus du jugement sur l’état réel de l’UMP #CNUMPÉtant considéré que, d'une part :

Le PDG :) de l'UMP devient de plus en plus droitier, au point de rependre dangereusement, en pleine phase de récupération cynique, les éléments de langage du FN, tout en tentant de minimiser ses dernières frasques qui démontrent une cupidité sans borne et un total mépris pour les citoyens en général et le contribuable en particulier, tout en s'affranchissant des règles élémentaires de morale publique et de respect de la fonction présidentielle, tout en prenant en compte le fait qu' il vient de perdre de surcroît 27 points de popularité (à moins que ce ne soit 27 côtes ...) chez les militants et sympathisants de l'UMP,

qu'en outre,

son adversaire malheureux à la présidence de l'UMP ne saurait représenter une alternative crédible malgré son apparente bonhommie compte-tenu de son libéralisme outrancier qui ne saurait satisfaire les nombreux conservateurs de ce parti,

et que d'autre part :

-l'alternative réputée plus démocrate et qui se veut un tantinet plus sociale représentée par l'ancien condamné Juppé, qui a répondu opportunément au ni-ni du bureau politique de l'UMP (dont ne sait que trop d'où il vient cf. histoire du sigle " UMPS ") en appelant à voter pour le candidat socialiste plutôt que pour la candidate du FN dans le Doubs,

- et cela quand bien même a-t-il lancé un appel aux Français, "y compris à ceux qui ne partagent pas toutes mes idées",

- et alors qu'il a déclaré je cite : "J'ai prévu d'aller [au conseil national de l'UMP] avec mon gilet pare-balles et mon casque à boulons", ce en quoi il s'est montré fort avisé puisqu'en effet il a été copieusement hué,

les parties en présence en concluent ceci :

- le journal Le Point, dont l'inclination envers l'ancien président ne fait pas de doute si l'on en juge par sa ligne rédactionnelle générale particulièrement empreinte d' islamophobie patente propre non seulement au FN mais également caractéristique du sarkozysme, se montre d'une indulgence coupable et non conforme au code déontologie journalistique qui commande de rechercher la vérité,

- l'UMP est un parti en phase d'auto-destruction crucifié par des positions idéologiques totalement divergentes et irréconciliables, entre la droite démocrate et (vaguement) socialisante et la droite dure, si proche du FN qu'on ne saurait en distinguer la ligne de démarcation...

- Le FN, malgré ses (lui aussi) nombreuses casseroles et son comportement notoirement anti-républicain, bénéficie manifestement du pourrissement et des contradictions de l'UMP, ses électeurs préférant probablement l'original à la copie, et partageant exactement les mêmes idées sur bien des sujets sensibles.

Le procureur de la République déclare donc ce-qui suit :

" La France démocrate, dans toutes ses composantes, qu'elles soient de gauche, de droite ou du centre, doivent absolument se ressaisir de toute urgence pour sauver ce qui peut encore l'être de l'unité d'un pays en proie à une évidente et globale déliquescence politique, à laquelle l'UMP comme le PS contribuent chacun selon leurs responsabilités, auxquelles ils ne sauraient déroger en rejetant un peu trop systématiquement et durablement la faute sur la partie adverse...

Attendus du jugement sur l’état réel de l’UMP #CNUMP

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 133669 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte