Magazine Santé

OBÉSITÉ INFANTILE: La chrirurgie bariatrique, est-ce aussi pour les enfants? – Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition

Publié le 08 février 2015 par Santelog @santelog

Oui, la chirurgie bariatrique peut également être bénéfique à certains enfants et adolescents obèses, Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition, mais en dernier recours lorsque les interventions de base ont échoué. Dans ce cas, selon cette prise de position des experts de l’European Society for Paediatric Gastroenterology, Hepatology and Nutrition, basée sur des preuves scientifiques, la chirurgie peut contribuer à réduire la maladie du foie et d’autres comorbidités de l’obésité chez les enfants et les adolescents sévèrement obèses.

OBÉSITÉ INFANTILE: La chrirurgie bariatrique, est-ce aussi pour les enfants? – Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition
Si la réduction du poids passe en priorité par le changement de mode de vie et le régime alimentaire, parfois et même chez l’enfant, les résultats à long terme peuvent être décevants. Prenant en compte l’épidémie d’obésité infantile et ses conséquences dès l’adolescence ou plus tard dans la vie, en particulier le diabète de type 2 et les maladies du foie gras non alcoolique (NAFLD), on ne peut écarter l’option chirurgicale d’un revers de manche. Mais ce recours devrait bien être strictement réservé à des groupes spécifiques de jeunes patients, atteints d’obésité sévère ou morbide et d’autres conditions médicales associées, en raison du risque de complications graves. Cette prise de position de 12 spécialistes européens de la maladie du foie en pédiatrie est basée sur l’analyse des données disponibles sur les résultats de la chirurgie bariatrique chez les enfants et les adolescents obèses.

Si sur le sujet les études sont peu nombreuses, les données les plus récentes suggèrent que chez les patients soigneusement sélectionnés une intervention précoce par la chirurgie bariatrique peut fortement réduire le risque d’obésité à l’âge adulte et le risque de comorbidités. Cependant, en raison du peu de données, de l’absence de directives claires et des risques inhérents à toute chirurgie, le recours à la chirurgie bariatrique chez les patients pédiatriques reste extrêmement rare.

En faveur d’une approche normalisée de la chirurgie bariatrique chez les enfants et les adolescents, les experts recommandent un recours limité et après sélection rigoureuse des patients :

Ces patients candidats devraient en fait,

-   soit présenter un IMC>40 avec maladie du foie gras non alcoolique ou autre comorbidité sévère,

-   soit présenter un IMC >50 avec comorbidités modérées.

-   une maturité physique et psychologique,

-   un vrai souhait ou accord de subir l’intervention,

OBÉSITÉ INFANTILE: La chrirurgie bariatrique, est-ce aussi pour les enfants? – Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition
-   avoir échoué à de précédentes  » tentatives  » de perte de poids,

-   présenter la capacité de se conformer au parcours de soins post-opératoire.

Le document des experts décrit également les procédures d’évaluation du patient en phase préopératoire et la démarche pour obtenir son consentement éclairé.

Quel type de chirurgie bariatrique ? Les experts donnent la priorité au pontage gastrique (notamment « Roux-en-Y  » voir schéma), la technique la plus couramment utilisés, chez l’enfant comme chez l’adulte. Ils rappellent néanmoins le risque de carences nutritionnelles complexes postopératoire, qui a pu limiter le recours à la technique chez les enfants et les adolescents.

S’ils considèrent les dispositifs temporaires, comme le ballon intra-gastrique, attrayants pour une utilisation chez les patients plus jeunes, en raison de leur caractère réversible, ils soulignent l’insuffisance de données sur leur utilisation chez l’adolescent. C’est le même problème, avec l’anneau gastrique ajustable par laparoscopie et la gastrectomie longitudinale, deux techniques encore considérées comme expérimentales chez les patients pédiatriques.

Si on comprend bien le manque de données sur le rapport bénéfice-risque, ce type d’interventions n’est donc pas à écarter systématiquement chez les jeunes obèses mais sous condition de le réserver aux cas les plus morbides et en recourant aux techniques les mieux connues.

Source: Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition February 2015 doi: 10.1097/MPG.0000000000000715 Indications and Limitations of Bariatric Intervention in Severely Obese Children and Adolescents With and Without Non-alcoholic Steatohepatitis: the ESPGHAN Hepatology Committee Position Statement (Schéma@ l’UT Southwestern Medical Center)

OBÉSITÉ INFANTILE: La chrirurgie bariatrique, est-ce aussi pour les enfants? – Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition
Plus d’études surla Chirurgie bariatrique

Lire aussi : CHIRURGIE BARIATRIQUE: Elle trouve ses limites dans la sévérité de l’obésité-


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine