Magazine Culture

Critiques Séries : Glee. Saison 6. Episode 6.

Publié le 08 février 2015 par Delromainzika @cabreakingnews

Glee // Saison 6. Episode 6. What the World Needs Now is Love.


S’il y a bien quelque chose de perturbant c’est de voir que cette saison 6 de Glee, après quelques problèmes d’ajustements, est peut-être bien en train de me refaire tomber amoureux de la série au moment où elle se termine. C’est un peu comme si Ryan Murphy, Brad Falchuk et Ian Brennan voulaient à nouveau nous prouver leur amour pour la série qu’ils ont créé. Un amour qui s’était égaré au fil des années et que l’on est en train de retrouver. Cette semaine, l’intrigue la plus importante est celle du mariage à venir entre Santana et Brittany. Les deux sont fiancées et Santana aimerait bien que sa grand mère soit présente à son mariage. Brittany a alors tout fait pendant plusieurs semaines pour qu’elle soit présente à son mariage. Elle a alors tenté de la convaincre de voir sa petite fille chanter une très belle chanson en son honneur, lui révélant son amour pour Brittany et pourquoi elle doit être là. Sauf que Glee ne veut pas de happy ending de partout et elle a donc décidé (en tout cas pour le moment) que la grand mère de Santana camperait sur ses positions. C’est terrible mais aussi très proche de la réalité. En effet, combien de familles ne veulent pas voir deux filles ou deux garçons ensemble et décident alors de renier leurs enfants. Cela existe de partout et je pense que cette intrigue doit rester comme ça afin de permettre aux téléspectateurs de vivre l’électrochoc émotionnel.

Car personnellement, toute la fin de l’épisode, de la scène de Santana à la reprise de « What the World Needs Now », j’ai versé des sauts de larmes. Cela faisait si longtemps que je n’avais pas été ému par Glee et sincèrement, cela fait vraiment du bien. Car derrière tous les problèmes que cette série a pu avoir par le passé, ses facilités scénaristiques, ses incohérences, etc. elle reste une série avec un beau message de tolérance dernière. Elle a voulu trop en faire parfois mais je ne peux pas lui en vouloir pour ça car c’est aussi en partie pour cela que j’apprécie cette série, que ses folies sont pour moi réussies. Cela ne veut pas pour autant dire que cet épisode n’était pas non plus drôle, ne serait-ce que pour les parents de Brittany lui révélant que son père n’est pas celui qu’elle pensait être depuis le début mais qu’il s’agit en fait de Steven Hawking et que c’est pour ça qu’elle est aussi intelligente. J’ai trouvé cette révélation complètement ridicule mais elle colle tellement bien à l’image que j’ai de ce personnage et de l’univers qui l’entoure. Je ne peux donc pas en vouloir à la série, bien au contraire. D’autant plus que Brittany, bien que parfois surexploitée sur les crétineries de Glee prouve cette saison qu’elle est plus que ça.

Brittany - « Hola. Welcome to Queso Por Dos. Which I just sold to Univision »

Cet épisode se concentre donc sur le mariage gay et l’acceptation d’un mariage entre deux personnes de même sexe. Ce n’est pas facile et pourtant, il faut bien accepter qui sont nos enfants car l’amour est plus fort que la sexualité. Vous ne pensez pas ? C’est le message que Glee veut faire passer. Je me demande si au fond les messages que Glee a voulu faire passer au fil des saisons n’est pas l’une des raisons de la chute de ses audiences, le public abandonnant la série au fur et à mesure que les sujets n’étaient pas en accord avec la « normalité ». Il y a aussi la lassitude mais je me demande si la présence de plus en plus importante de personnages LGBT n’a pas aidé la fin de la série. Personnellement, je trouve que les personnages LGBT cela n’a jamais été une mauvaise idée et qu’au contraire la série a fait des choses brillantes. L’épisode ne se concentre pas que sur Brittany et Santana. Il y a aussi Sam et Mercedes. Cette dernière est de retour, fier que son album soit 89e sur iTunes (une petite critique encore du non succès de tous les artistes sortis de Glee avec des titres solo en dehors de la série).

Sam n’a pas oublié Mercedes, il est encore amoureux et il a besoin de se rendre compte qu’ils ne peuvent plus être ensemble. Cet épisode le fait de façon assez intelligente, surtout que la petite discussion de Sam et Mercedes était réellement touchante car c’est le début d’une nouvelle histoire entre Sam et Rachel. Pourquoi pas même si ce n’est pas la solution de rêve. On n’y peut rien si Finn n’est plus là et il fallait bien rendre Rachel heureuse. Cette dernière va d’ailleurs passer une audition pour une nouvelle comédie musicale. Elle doit remonter sur scène, tenter à nouveau d’être celle qu’elle a toujours voulu être. Son discours sur le fait qu’elle a toujours rêvée d’être populaire et qu’elle a toujours voulu à prouver aux autres qui se moquait d’elle qu’elle pouvait aussi être populaire et qu’elle n’était pas rien du tout, qu’elle est quelqu’un qui compte. C’est probablement la première fois que Glee parle de l’origine de la personnalité de Rachel et de pourquoi elle est comme ça depuis le début bien qu’elle ait grandi au fil des saisons. Glee a perdu de l’énergie au fil des deux précédentes saisons et cette année elle est en train de regagner ce qu’elle a pu perdre et je suis heureux du résultat. Glee va probablement me manquer à l’issue de la saison mais il y a tellement de belles choses ces derniers temps que j’ai envie de me dire qu’il faut s’arrêter au bon moment.

Note : 9/10. En bref, un bel épisode aux émotions fortes.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18127 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte