Magazine France

Pourquoi frauder petit quand on peut frauder (beaucoup !) plus grand ? #swissleaks

Publié le 08 février 2015 par Gédécé @lesechogaucho
Pourquoi frauder petit quand on peut frauder (beaucoup !) plus grand ? #swissleaks

Le Monde, qui enquête sur l'affaire HSBC depuis son origine, est entré début 2014 en possession de données bancaires mondiales, portant sur la période 2005-2007 et établissant une gigantesque fraude à l'échelle internationale. Nous avons partagé ces données avec une soixantaine de médias internationaux, coordonnés par l'ICIJ, consortium de journalistes d'investigation. Leur révélation est susceptible d'embarrasser de nombreuses personnalités, de l'humoriste français Gad Elmaleh au roi du Maroc Mohamed VI en passant par l'acteur américain John Malkovich, mais surtout d'ébranler les milieux bancaires internationaux.

Selon les enquêteurs, 180,6 milliards d'euros auraient transité, à Genève, par les comptes HSBC de plus de 100 000 clients et de 20 000 société s offshore, très précisément entre le 9 novembre 2006 et le 31 mars 2007. Une période correspondant aux archives numérisées dérobées chez HSBC PB par Hervé Falciani, ancien employé de la banque.

La suite est ici (vidéo inside). Une véritable bombe économique et médiatique d'intensité thermonucléaire... Lutter contre la finance, qu'ils disaient... j'espère que cela ne suivra pas le même chemin que le scandale Luxleaks ... Cela mérite mieux en effet qu'une petite commission (sic). En tous les cas, soyez rassurés, Gad Elmaleh va bien... Et vous ? Vous avez pensé à payer vitre tiers provisionnel ?

Les personnalités et les pays concernés Pourquoi frauder petit quand on peut frauder (beaucoup !) plus grand ? #swissleaks

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte