Magazine Politique

Libye: Le contrôle du Croissant pétrolier derrière le blocage du dialogue de Genève

Publié le 09 février 2015 par Plusnet
Libye: Le contrôle du Croissant pétrolier derrière le blocage du dialogue de Genève Le Conseil Général National Libyen-CGN (parlement de Tripoli), refuse « temporairement » de rejoindre les négociations onusiennes, en raison de tergiversations des milices de Fajr Libya (l’Aube de la Libye), pour asseoir leur contrôle sur le croissant pétrolier, selon des révélations faites ce mardi par le quotidien panarabe Al Sharq Al Awssat.
Le CGN, soutenu par les milices de Fajr Libya, avait refusé à plusieurs reprises de se joindre au dialogue inter-libyen initié en septembre dernier sous les auspices des Nations Unis, avant d’annoncer la semaine dernière qu’il pourrait revoir sa décision. Le CGN avance officiellement que le dialogue inter-libyen doit être mené uniquement entre des libyens et à l’intérieur du pays.
Sur le terrain, les milices de Fajr Libya ont attaqué à nouveau ce mardi le port pétrolier d’Al Sedra à proximité de Benghazi malgré l’annonce du cessez le feu décrétée hier entre les parties au conflit, selon la chaine libyenne Libya 24h. Le port d’El Sedra qui représente l’un des plus importants ports du pays, est depuis décembre dernier, théâtre de combats entre la coalition des milices de Fajr Libya et l’armée nationale libyenne.
L’UE insiste sur l’appui au dialogue libyen
La mission onusienne pour la Libye (Unsmil), est en train d’étudier la possibilité de transférer le lieu des négociations inter-libyenne de Genève en Libye pour répondre aux exigences de certaines parties belligérantes, selon les déclarations faites ce mardi par les émissaires de cette mission à Benghazi. De son coté, la représentante de l’Union Européenne pour les Affaires étrangères et la Sécurité, Federica Moghirini, a insisté, sur l’appui de son organisme européen aux négociations de paix inter-libyenne.
A l’issue d’une réunion des ministres européens des affaires étrangères tenue lundi à Bruxelles, Federica Moghirini, a affirmé que l’UE est satisfaite des résultats actuels des négociations qui se tiennent à Genève et que son organisme, intensifiera sa collaboration avec les pays de la Ligue Arabe, de la Conférence Islamique ainsi qu’avec les ministres européens de l’intérieurs et des affaires étrangères pour contrecarrer l’avancée du terrorisme en Europe et chez les voisins de l’Europe.
Source : AlterInfo

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Plusnet 12554 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines