Magazine Politique

Le président vénézuélien condamne un nouveau "complot" américain contre son pays

Publié le 08 février 2015 par Plusnet
Le président vénézuélien Nicolas Maduro a rejeté samedi un nouveau "complot" du gouvernement américain qui a l'intention d'utiliser la Charte démocratique interaméricaine de l'Organisation des Etats américains (OEA) pour justifier une intervention étrangère dans son pays.
Dans un discours télévisé, M. Maduro a exhorté le président américain Barack Obama à rectifier cette attitude contre son administration et a demandé à ce que la souveraineté du Venezuela soit respectée.
"Je rejette un document de la stratégie de sécurité nationale du gouvernement américain car il s'agit d'un texte interventionniste", a expliqué M. Maduro.
Selon lui, le rapport présenté samedi par M. Obama indique que Washington soutiendrait "les citoyens de pays où l'exercice de la démocratie est en danger, comme au Venezuela".
"Je lance un appel d'urgence aux gouvernements latino-américains pour obtenir du soutien pour le Venezuela et je rejette ce nouveau complot des Etats-Unis contre notre démocratie", a révélé M. Maduro.
La Charte démocratique interaméricaine est un instrument adopté en 2001 par une majorité de dirigeants de droite de pays de l'OEA pour soutenir une intervention à Caracas.
Le président vénézuélien a déclaré que dans quelques jours, il enverra une lettre au président américain pour exprimer la position "indépendante" de son gouvernement et s'attaquer aux "propos perturbants" tenus récemment par M. Obama.
"Je demande le respect du président Obama pour notre nation et notre gouvernement", a-t-il martelé.
Il a en outre appelé le peuple vénézuélien à "continuer de déjouer les complots" et a averti l'opposition locale que son gouvernement ne permettrait aucune forme de violence dans ce pays d'Amérique du Sud.
"L'Amérique latine n'est plus l'arrière-cour des Etats-Unis et le Venezuela n'est plus sa colonie pétrolière", a déclaré M. Maduro.
Lundi prochain à Montevideo, la capitale de l'Uruguay, le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'Union des nations d'Amérique du Sud se réunira pour discuter des récentes sanctions imposées par Washington à l'encontre de responsables vénézuéliens.
Source :  cri.cn


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Plusnet 12554 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines