Magazine Assurances

La ministre de la Santé déclare vouloir limiter les dépassements d’honoraires dans les cliniques privées

Publié le 28 mai 2008 par Aurélia Denoual

Roselyne Bachelot a déclaré, dans un discours prononcé après l’inauguration du salon « Hôpital Expo » à la Porte de Versailles à Paris, que les cliniques privées devront respecter des engagements tarifaires de non dépassement d’honoraires, dès lors qu’elles se trouvent en situation de monopole local, car il n’est pas admissible que certains patients n’aient plus accès à une offre à tarif remboursable e par la Sécurité sociale.


Dans le même esprit, l’activité libérale à l’hôpital public sera davantage encadrée, car, a-t-elle ajouté, comment admettre qu’un patient doive attendre plus d’un mois pour une intervention à l’hôpital public, et qu’il lui soit proposé de la faire très rapidement s’il a recours au secteur privé, dans ce même hôpital.


L’important secteur de clinique privée fait partie des exceptions françaises, alors que dans des pays voisins, comparable au regard de l’offre de soins, il existe un vaste réseau de clinique associatives, sans but lucratif.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte