Magazine

Bloggeuse à une main * yksikätinen bloggaaja

Publié le 08 février 2015 par Maurelita

TrochiterUn silence radio inhabituellement long dans mon blog s'explique par une cascade à vélo après Noël : après avoir bravé la circulation parisienne pendant des années à vélo, c'est une ironie du sort d'aller me gameller toute seule sur un chemin de gravier rochelais bien tranquille...

Certes il faisait nuit et il pleuvait, et à travers mes lunettes embuées je n'ai pas dû voir la plaque d'égoût par là, mais pour la première fois de ma vie j'ai cassé un os - et comment : en arrêt maladie depuis plus d'un mois, mon trochiter se répare lentement bien que sûrement.

Si l'écriture sur clavier se révèle impossible (essayer un Ctrl-Alt-Suppr avec une seule main, tout aussi pratique que pour se faire une queue de cheval !), je confirme que les photos sur mon iPhone sont un jeu d'enfant à une seule main. Je profite de mes rares sorties à l'hôpital des Peupliers ou chez le kiné pour canarder tout ce que je peux, et au passage je poste des trésors de mes archives en guise de #tbt (throwback Thursday) ou autres. Mon Instagram par ici !

J'ai surtout découvert des apps pour éditer les photos (toujours avec une seule main, c'est une prouesse), et parmi mes favoris figure Snapseed avec ses filtres HDR qui donnent un rendu inparable. Hyperlapse que j'utilisais déjà pour filmer nos expéditions à vélo s'avère moyen à pied...

En attendant mon retour au bureau, il me reste quelques jours pour improviser une pancarte "FRAGILE" à poser sur mon épaule pour éviter tout bousculade inopiné dans les aléas de la RATP. Toujours à confectionner à une seule main ? A moins que je ne mette pas à contribution mes troupes à domicile déjà fort solidaires ; heureusement qu'ils sont là pour soutenir le "bras cassé" que je suis !

     *     *     *

Olkamurtuma
Tavallistakin pidempi blogihiljaisuus selittyy joulunjälkeisen fillaristunttini myötä : uhmattuani Pariisin tappoliikennettä polkupyörineni jo vuosia, oli kohtalon ivaa mennä kaatumaan ypöyksin rauhallisella soratiellä puistossa.

No oli pimeää ja satoi enkä varmaankaan huomannut metallista luukkua siinä reitillä, mutta ensimmäistä kertaa elämässäni rikoin luita ja ihan kunnolla rikoinkin : olen nyt toista kuukautta sairaslomalla olkapäämurtuman takia !

Mokoma paranee hitaasti vaikkakin varmasti, ja kirjoittaminen ei oikein suju (yrittäkääpäs yhdistelmää Ctrl-Alt-Suppr toinen käsi selän takana ; aivan yhtä näppärää kuin sitoa hiukset ponnarille !). Instagram-sivujeni seuraajat ovat kuitenkin huomanneet valokuvaamisen onnistuvan sitäkin sujuvammin : kännykällä saa napsittua yhdellä kädelläkin näppärästi, ja arkistojen aarteitakin on kiva postailla kun en juuri uskaltaudu seikkailemaan minnekään muualle kuin pakollisiin sairaala- ja kuntoutustapaamisiin.

Yksikätinen bloggaaja on riemastunut löytäessään Instagram-jippoja kuvien editointiin, ja suosikkejani on mm Snapseed HDR-suodattimineen ja vinkeine tunnelmineen. Hyperlapse jolla videoin fillariajeluitamme taas ei ole kovinkaan kummoinen jalkaisin...

Odotellessani konttorille paluuta ensi viikolla, minulla on muutama päivä aikaa improvisoida "SÄRKYVÄÄ"-kyltti olkapäälleni, välttääkseni tönimisiä metron tungoksessa. Haaste yksikätiselle, vai nakitanko taas kotijoukot asialle ? Miesväki onkin ollut solidaarisesti tukemassa kodin "bras cassé" -tapausta ; ranskaksi "katkennut käsivarsi" tarkoittaa poropeukaloa...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maurelita 1925 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog