Magazine Cinéma

Sans attendre de Jennifer Echols

Par Evenusia @Evenusia

51V8vMBmUxL

Sortie le 29 octobre 2014

Résumé de l'éditeur : chez Castelmore

Leah aime piloter plus que tout au monde. Quand elle est aux commandes d'un avion, elle oublie tout: le lycée, les problèmes avec sa mère et leur manque d'argent, les histoires avec les garçons... Grâce à son job à l'aérodrome, elle a décroché sa licence de pilote d'entreprise et envisage l'été à venir sereinement. Mais c'était sans compter l'arrivée d'Alec et Grayson, les fils jumeaux du propriétaire. Lorsque Grayson découvre le secret le plus terrible de Leah et se met à lui faire du chantage pour obtenir d'elle ce qu'il veut, la jeune fille doit faire face à un terrible dilemme: lui obéir et sortir avec Alec alors qu'elle a toujours été plus attirée par Grayson, ou voir son secret révélé et renoncer à son rêve de devenir pilote de ligne... Un été sous tension sur le tarmac !

Mon avis : 

Leah a toujours vécu dans une caravane à proximité des aérodromes. Les avions peuplent son quotidien et représentent pour elle une échappatoire à cette vie misérable qu'elle partage avec sa mère quand celle-ci daigne être là. Leah trouve un petit job à l'aérodrome et profite de cette occasion pour se payer des leçons d'aviation. M. Hall, le propriétaire de l'aérodrome, d'abord réticent, voit la détermination de la jeune fille et décide de lui donner sa chance. Il lui apprend à piloter et bientôt, une routine confortable s'installe entre eux. M. Hall incarne un peu la figure paternelle qui lui a manqué. Quand à Leah, il a noué bien plus avec elle qu'avec ses autres enfants avec lesquels il a eu l'impression de rater quelque chose. Ses fils viennent d'ailleurs régulièrement travailler pendant les vacances à l'aérodrome pour donner un coup de main avec les bannières. 

Leah ne connait pas vraiment les fils de M. Hall. L'aîné pilote les avions tandis que les jumeaux Grayson et Alec aident à accrocher les bannières. Elle les voit à l'aérodrome de loin de temps à autre et n'ose pas vraiment les approcher. Mais elle a toujours eu un faible pour Grayson. D'un caractère difficile, il est loin de ressembler à son frère jumeau Alec qui est beaucoup plus doux. Mais même s'ils n'ont pas vraiment de complicité avec leur père, le décès de celui-ci va les confronter avec des responsabilités auxquelles ils ne semblent pas prêts. 

Connaissant la désinvolture de Grayson et son habitude à se lasser vite des choses, Leah s'aprête à quitter son poste à l'aérodrome pour chercher du travail ailleurs et trouver le moyen de passer sa licence de pilote. C'est alors que Grayson va découvrir un moyen de la forcer non seulement à rester travailler avec lui mais aussi à sortir avec son frère Alec. Malgré son attirance pour Grayson, Leah se sent obligée de séduire Alec. 

C'est un young adult à l'ambiance plutôt sombre. Leah est un personnage très attachant car malgré les obstacles, elle ne dévie jamais de son objectif. Elle est pleine de tenacité et veut devenir pilote : elle garde cela à l'esprit quoi qu'il se passe. C'est vrai que l'auteure dépeint vraiment bien et ce à maintes reprises la différence de milieu social entre elle et les autres personnages du roman. Cela donne une atmosphère lourde à l'opposé de la vie dans les airs et de ses sensations de voler qui sont empreintes de légèreté. L'aérodrome symbolise la liberté et les avions son seul espoir d'échappatoire et de pouvoir mener à bien son objectif.

Mais Grayson semble se mettre en travers de son chemin. Obligé de mûrir un peu vite, celui-ci doit également apprendre à se faire respecter et à ce que les gens lui fassent confiance et notamment Leah. Leur méfiance est réciproque et leur attirance également. 

C'est un roman qui laisse une grande part au domaine de l'aviation. On sent que l'auteure connait bien son sujet et c'est vraiment captivant de le découvrir avec ses mots. J'ai pris grand plaisir à lire cette auteure dont la plume est vraiment agréable. La romance est vraiment mignonne et sans décrire des scènes intimes, les personnages ont des réactions plutôt mâtures et responsables. 

Le manque d'action gênera celles qui sont friandes de rebondissements mais cela reste un joli roman Young Adult avec des sentiments profonds que l'on lira plutôt pour son atmosphère très particulière. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Evenusia 26490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines