Magazine

Poète…

Publié le 09 février 2015 par Lawrence Desrosiers
Poète, sois fidèle à la chambre d'étude; Prends-y, sur chaque jour, d'une stricte habitude, Un temps pour la pensée et pour la solitude.
Fais-en le port caché, l'abri sûr et charmant Où, dans la paix du cloître et le recueillement, Tu puisses te trouver toi-même à tout moment.
Laisse à ses vanités l'oisif qui te réclame, Qui, sans même savoir se chauffer à ta flamme, Pour dorer son néant ferait brûler ton âme.
N'ouvre qu'à peu d'amis ton coeur et ta maison, Car ils sont rares, ceux qui, sans autre raison, Te cherchent pour toi-même et dans toute saison.
Auguste Dorchain

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lawrence Desrosiers 2097 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte