Magazine Conso

La rose, fleur préférée de toutes et tous

Par Joël Bruffin @joeltwitt38

La rose est la fleur préférée des Français et la plus vendue dans le monde surtout pour la Saint valentin , ce qui va faire augmenter son prix de façon vertigineuse cette semaine.

Roses rouges_10

La rose est le nom de la fleur du rosier, plante appartenant au genre Rosa et de la famille des Rosacées.
Le mot « rose » vient du latin rosa, rosae, qui désigne à la fois la fleur et le rosier lui-même. Ce terme viendrait du grec ancien rhodon.

La rose dans l’Antiquité :
On sait que les Grecs et les Hébreux appréciaient déjà la rose, notamment pour les cérémonies nuptiales, et la cultivaient. Des roses ont été également retrouvées dans des tombeaux égyptiens, dans le but d’accompagner les morts vers l’éternité.
Les Romains, eux, développèrent une véritable passion pour cette fleur : ses pétales jonchaient le sol et l’on en répandait sur les invités les jours de fête.


La rose au Moyen Age :

Rose-blanche-dessin
En France, au XIIIe siècle, on cultivait déjà la rose à Provins , on raconte que le comte de Champagne et roi de Navarre Thibaut IV, rapporta de son expédition à Jérusalem une rose rouge très parfumée, aujourd’hui appelée Rosa x gallica ‘Officinalis’, plus communément « rose de Provins » ou « rose des apothicaires ». 

La rose, fleur de légendes :
Dans la mythologie grecque, on attribue la naissance de la rose à Chloris (Flore chez les Romains), déesse des fleurs. Chloris se promenait lorsqu’elle trouva le corps sans vie d’une nymphe pour laquelle elle avait beaucoup d’affection. Afin de faire d’elle la plus belle fleur, elle la métamorphosa en une rose et demanda aux autres dieux d’enrichir sa création de leurs pouvoirs : Aphrodite lui accorda la beauté éternelle, Dionysos la baigna dans un nectar pour lui révéler le plus doux des parfums et enfin les Trois Grâces ajoutèrent la joie, le charme et l’éclat…


Roses rouges coupées
Chez les Romains existe une autre version : un arbuste épineux aurait retardé la course d’une nymphe qui tentait d’échapper à Bacchus, en s’accrochant à son voile. Bacchus, reconnaissant d’avoir pu capturer sa proie, remercia l’arbuste en le dotant de splendides fleurs odorantes.
La rose rouge est rattachée à Vénus (équivalente de la Grecque Aphrodite), déesse romaine de l’amour et de la beauté, mais les versions divergent. La déesse se serait blessée avec l’épine d’une rose blanche, transformant ainsi la fleur en rose rouge. On raconte aussi que la rose se serait empourprée lorsque son fils Cupidon renversa son verre de vin sur elle.
Dans la religion chrétienne, la rose est riche de symboles : elle y est à la fois l’expression du martyre et du sang du Christ, et la rose blanche la représentation de la Vierge Marie.

Source : blog Interflora la rose


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Joël Bruffin 10918 partages Voir son profil
Voir son blog