Magazine Auto/moto

Nissan GT-R LM Nismo 2016 : les premières informations

Publié le 10 février 2015 par Critiqueauto
Nissan GT-R LM Nismo 2016 : les premières informations

Il y a des voitures plus pratiques, des voitures plus rapides et aussi des voitures plus dramatiques sur le plan esthétique que la Nissan GT-R, mais si on rassemble toutes les caractéristiques que propose cette dernière et qu’on les associe à sa valeur, il n’y a aucune voiture qui arrive à la cheville de la sportive du constructeur japonais. Certes, si vous préférez vous acheter un V12 de chez Ferrari ou bien un jeu de jantes et pneus de la Bugarri Veyron, c’est votre choix, mais ce que Nissan propose pour 100 000 $, c’est une voiture non seulement complète, mais également une voiture dont les performances, le style et la polyvalence en font catégoriquement la meilleure voiture de l’industrie, rien de moins.

Après une introduction du genre, je n’ai certainement pas besoin de vous en dire davantage sur la Nissan GT-R à moins qu’il ne soit pas question de la voiture elle-même, mais bien de ce que les ingénieurs du constructeur japonais on décidé d’en faire, car voyez-vous, sous cette jolie carrosserie au profil racé ce cache des technologies qui proviennent probablement d’une autre planète tellement elles sont avancées. Bref, Nissan a décidé qu’il était temps de présenter une nouveauté en matière d’automobile performante, la Nissan GT-R LM Nismo, qui, tout comme sont nom l’indique, participera aux 24h du Mans dans la catégorie prototype.

Repartir à 0

Bien que cette GT-R LM Nismo emprunte plusieurs caractéristiques à la Nissan GT-R, les ingénieurs ont décidé de revoir entièrement l’aspect mécanique de manière à se distinguer de la masse lors de la prochaine épreuve des 24h du Mans. On fait donc appel à un V6 de 3.0 litres  Ce dernier est monté à l’avant, ce qui est plutôt inusité. De plus, la Nissan GT-R LM Nismo profite également d’un moteur électrique, une combinaison qui offre plus de 1 250 chevaux. Oui, vous avez bien lu, la sportive du constructeur japonais sera bien une voiture à traction avant, enfin, techniquement. Nissan a tout de même installé des moteurs électriques à l’arrière, mais ces derniers ne serviront pas à propulser la voiture. Ils seront activés uniquement lorsque la voiture sera en « perte » de contrôle.

Cette nouvelle mécanique est très révélatrice de ce qui s’en vient chez Nissan, car on sait que la prochaine génération de GT-R est prévue pour 2017 et que les rumeurs veulent qu’elle profite d’une mécanique hybride.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4697 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines