Magazine Histoire

Si rien ne change...

Par Roger Garaudy A Contre-Nuit

Je suis heureux que vous repreniez la mission de Christophe, qui est de relier entre elles les grandes forces de vie, saines et sincères. Et cette union n'est nulle part plus souhaitable qu'entre les forces religieuses de foi et d'amour agissant, et les forces de foi et d'action sociale. Romain Rolland, prix Nobel de Littérature 1915 , Lettre à Roger Garaudy, 1939

Articles les plus lus... cette semaine

Révolution ? Pour un avenir a visage humain...et divin

Une "mutation historique" est parfois appelée "révolution" ce qui ne présente nul inconvénient à condition de donner à ce mot son sens plein; une révolution, ce n'est ni une bourrasque de violence ni un simple changement des équipes au pouvoir ; une "révolution", c'est, dans la vie d'un peuple, ce qu'est une "conversion" dans la vie d'un homme, c'est-à-dire un changement radical des fins, des valeurs et du sens de la vie et de l'histoire. [ Gorée, 12/09/1979 - Comment l'homme devint humain, Editeur J.A., p. 340]

L'unité du monde, non pas l'unité impériale d'une hypocrite mondialisation, mais l'unité symphonique de tous les peuples, de toutes les communautés, est le seul temple digne d'être appelé celui de Dieu. La faillite provisoire de la grande espérance des exclus: le socialisme, est venue de ceux qui, trahissant la pensée de Marx, n'ont pas compris qu'une révolution véritable a plus besoin de transcendance que de déterminisme . Ce déterminisme que les dévots appellent "La Providence", les maîtres de la pensée unique "la main invisible" avec Adam Smith, ou le "progrès" avec les ordinanthropes, ou le "matérialisme dialectique" avec les renégats du marxisme de Marx. [ Le 21e siècle, suicide planétaire ou résurrection, L'Harmattan, 2000, p. 109]


L'essentiel


[ L'essentiel de la politique marxiste c'est de créer les conditions économiques, sociales, politiques, pour que chaque homme soit un homme, un participant actif et conscient à la création continuée, et cela dans la lutte contre toutes les formes de l'avoir (propriété, Etat, idéologie) qui sont des aliénations de l'être Parole d'homme, Robert Laffont, 1975, pages 258 et 259] .
L'essentiel de l'esthétique, c'est de nous apprendre à coïncider avec l'acte créateur, à discerner dans chaque oeuvre forte, non pas le reflet d'un monde déjà existant mais le projet d'un ordre possible...
L'essentiel de la foi, c'est de jouer sa vie sur ce pari que la réalité la plus profonde est l'amour, c'est-à-dire le choix de sortir de soi pour se donner à l'autre. A l'autre quel qu'il soit.
J'approche ainsi de l'affirmation centrale de ma vie: la politique, la création artistique et la foi ne font qu'un.
Apprendre à les saisir dans leur unité, c'est cela la philosophie. Tout au moins la mienne.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Roger Garaudy A Contre-Nuit 571 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines