Magazine Santé

HYPERACTIVITÉ (TDAH): Avez-vous pensé aux boissons énergisantes? – Academic Pediatrics

Publié le 10 février 2015 par Santelog @santelog

Un enfant qui consomme régulièrement des boissons énergisantes a un risque très accru d’inattention et d’hyperactivité, donc de problèmes scolaires et de troubles du comportement et jusqu’au trouble de déficit de l’attention et hyperactivité (TDAH). C’est la conclusion de cette étude de la Yale School of Public Health, présentée dans la revue Academic Pediatrics, qui vient conforter les recommandations de consommation actuelles chez les enfants : soit pas de consommation de boissons énergisantes (et une consommation très limitée de boissons sucrées).

HYPERACTIVITÉ (TDAH): Avez-vous pensé aux boissons énergisantes?  – Academic Pediatrics
Au-delà des risques associés à leur consommation avec de l’alcool, de nombreux effets des boissons énergisantes ont été documentés, jusqu’à ce récent examen de la littérature mené par des chercheurs de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui fait une longue liste de risques possibles pour la santé, principalement liés d’ailleurs à la teneur en caféine de ces boissons. Au nombre de ces risques étaient déjà cités les effets neurologiques chez les enfants et les adolescents. Cette nouvelle étude met en exergue, au-delà du risque bien connu d’obésité lié à la teneur en sucres de ces boissons, les risques d’hyperactivité et d’inattention chez l’enfant.

Jeannette Ickovics, professeur à la Yale School of Public Health a mené cette étude auprès de 1.649 collégiens, âgés en moyenne de 12 ans. Son analyse constate que,

·   les garçons sont plus fréquemment consommateurs de ces boissons énergétiques que les filles,

·   il existe une forte association entre le nombre de ces boissons consommées et le risque d’hyperactivité et d’inattention chez les jeunes participants : Les élèves ayant déclaré consommer régulièrement des boissons énergisantes sont 66% plus susceptibles d’être à risque d’hyperactivité / inattention et même après ajustement pour le nombre de boissons consommées, les autres types de boissons consommées, et autres facteurs de confusion possibles.

 » Les boissons énergétiques sont bien à l’origine de cette association« , explique l’auteur.

·   Enfin, avec une consommation moyenne de 2 boissons sucrées par jour, et une amplitude très importante de 0 à 7 verres ou plus, une teneur en sucre par unité pouvant aller jusqu’à 40 grammes, le risque d’obésité est également rappelé.

S’il reste nécessaire de mieux comprendre les effets et les mécanismes reliant les boissons sucrées et l’hyperactivité, ces nouvelles données convergent avec celles de précédentes études. Elles impliquent, avec ce risque de trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) de moins bons résultats scolaires et de plus grandes difficultés relationnelles. En conclusion, l’étude soutient à nouveau, les recommandations des experts, comme de l’American Academy of Pediatrics, qui conseillent aux parents de limiter, chez les enfants, la consommation de boissons sucrées et d’éviter toute consommation de boissons énergisantes.

Source: Academic Pediatrics February 08, 2015 DOI: 10.1016/j.acap.2014.11.006Energy Drinks and Youth Self-Reported Hyperactivity/Inattention Symptoms (Visuel Fotolia)

HYPERACTIVITÉ (TDAH): Avez-vous pensé aux boissons énergisantes?  – Academic Pediatrics
Plus d’études sur les Boissons énergisantes


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70259 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine