Magazine Politique

La dette mondiale cumulée s'élève à 100.000 milliards de dollars. Mais à qui la terre doit cet argent? Neptune, Mars, Pluton ou une autre planète?

Publié le 10 février 2015 par Blanchemanche
#Dette
Nous vivons dans un système politique qui permet aux banques privées de créer la majorité de l'argent sous forme de dettes par le principe de réserve encaisse obligatoire et c'est pour cette raison que nous sommes tous endettés.
La dette mondiale cumulée s'élève à 100.000 milliards de dollars. Mais à qui la terre doit cet argent? Neptune, Mars, Pluton ou une autre planète?
La dette mondiale s’élève à 100.000 milliards de dollars, soit quatre fois le PIB de la Chine et des Etats-Unis.
L'encours de dette mondiale a été multiplié par 2,5 en douze ans, pour atteindre les 100 000 milliards de dollars, selon Bloomberg News et Les Echos, qui ont dévoilé les conclusions d'un rapport qui doit être publié lundi par la Banque des règlements internationaux (BRI).Ce chiffre inclut la dette publique et les dettes cotées des entreprises et des sociétés financières. Il ne prend donc pas en compte la dette des ménages.

La crise désignée comme responsable

Selon l'économiste Jean-Paul Betbèze cité par Les Echos, ce montant est un héritage de la crise qui sévit depuis 2007. Depuis, l'encours de dette mondiale a augmenté de 30%. L'économiste pointe du doigt la montée de la dette publique. Entre plans de relance et baisse des recettes fiscales, les déficits des Etats se sont creusés. Résultat, en six ans, l'encours des titres de dette souveraine a augmenté de 80%. Au total, la dette publique de chaque être humain s'élèverait à un peu plus de 6 000 dollars.

Question sur la politique de taux bas

Du côté des entreprises privées (hors entreprises financières), le montant de la dette a également progressé, jusqu'à atteindre 10 000 milliards de dollars. Cet endettement massif pose la question de la maîtrise des taux d'intérêt, alors que les banques centrales cherchent à faire pression à la baisse dessus pour relancer l'activité. Une politique de taux faibles prolongée risque en effet de favoriser une progression de l'endettement public. Mais ce n'est pas encore un mouvement que l'on observe.http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140310trib000819089/la-dette-mondiale-cumulee-s-eleve-a-100.000-milliards-de-dollars.htmlDette, crise, chômage : qui crée l'argent ?Avec la supervision de deux spécialistes du domaine que sont Gérard Foucher et André Jacques Holbecq, tous deux auteurs de nombreux ouvrages sur le système monétaire, ainsi que des analyses techniques précises comme celle de Jean Bayard, Gabriel RABHI a mit à profit ses compétences en imagerie. La sélection des informations et des principes à exposer, leur simplification sans induire d'erreurs, ainsi qu'une orientation critique de la création monétaire a nécessité six mois de travail.http://www.inter-agir.fr

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines