Magazine Emarketing

Les bonnes idées des start-up

Publié le 10 février 2015 par Marketingcommunity @marketing_cmnty

Les bonnes idées des start-up

Les start-up dont nous connaissons les noms sont celles dont les idées et les principes ont su engendrer des réussites remarquables. Peut-on s'inspirer de leur approche ? Peut-on réutiliser les clés qui ont fait leur succès ?

L'entrepreneur voit le monde comme une chance

La vie n'a pas donné des citrons à tout le monde mais quelques-uns d'entre nous cultivent une façon bien particulière de regarder la vie qui les entoure. Certaines attentes s'expriment de façon floue, par détournement de l'existant ou par des besoins plus difficiles à comprendre qu'à contenter. La réussite de jeunes entreprises tient à leur capacité à avoir su transformer un besoin mal exprimé ou sous-contenté en offre crédible et multipliable. L'entreprise naît souvent du seul besoin de connecter une offre à une demande. Le génie des patrons des start-up les plus enthousiasmantes réside quant à lui dans la manière d'y parvenir, entre talent managérial, prise de risques et flair pour une communication efficace.

Le succès lui-même ne se duplique que très rarement.

S'inspirer, ne pas copier au mot près

Le succès lui-même ne se duplique que très rarement. Le plu souvent, il tient tout autant à la nature de l'offre qu'à un " moment " propice à l'ouverture du marché visé. S'inspirer des start-up à succès, comme le propose Adrien Tsagliotis, consiste donc surtout à décortiquer par quel cheminement de pensée, quelles priorités d'action et quelles ficelles commerciales les nouveaux noms de l'économie ont su tracer leur chemin vers la pérennité. Zappos, AirBnb, Uber n'ont pas déroulé les méthodes classiques d'évaluation des marchés qu'elles ont visé. C'est au contraire en optant sur leur agilité, leur capacité à développer une nouvelle interface de vente, à s'organiser pour bâtir une relation client basée sur un sens du service qui outrepasse les règles en vigueur que ces entreprises ont pu prospérer rapidement au détriment d'acteurs plus installés.

Idolâtrer tel ou tel CEO pour son tempérament ou ses frasques, c'est aussi oublier les critères qu'il applique pour le recrutement, la propriété intellectuelle ou l'éthique de son entreprise

Derrière la success story, la trouvaille magique

Quand on parle des startups à succès des 10-15 dernières années, on passe souvent de l'analyse factuelle au roman. Mais idolâtrer tel ou tel CEO pour son tempérament ou ses frasques, c'est aussi oublier les critères qu'il applique pour le recrutement, la propriété intellectuelle ou l'éthique de son entreprise. S'inspirer des start-up à succès compile plus de 160 pages d'indices, de cas détaillés et concrets qui vous montreront comment MySpace vous fait revenir ou par quel moyen LinkedIN a développé sa base utilisateurs. L'histoire de ces entreprises hyper-côtées en bourse est aussi celle d'une nouvelle approche de l'activité entrepreneuriale ou l'on essaie avant de révoquer une idée, ou l'on développe des principes avant de les appliquer au monde réel. Reprendre cette mentalité à son compte, c'est aussi une opportunité pour tenter de faire de la limonade sans citrons.

Extrait de :

Les bonnes idées des start-up

S'inspirer des start-up à succès
Adrien Tsagliotis
Collection: Entrepreneurs, Dunod
2015 - 192 pages - 140×220 mm

Voir la fiche détaillée du livre

Pour découvrir de nombreux exemples de réussites, et d'échecs, de ces start-up, nous vous conseillons We Love Entrepreneurs, un excellent documentaire sur la French Tech. De Paris à San Francisco, en passant par New York, ce sont plus d'une soixantaine d'acteurs de la scène Tech qui parle de l'entrepreneuriat.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marketingcommunity 4724 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte