Magazine Beauté

Campaign for safe cosmetics

Publié le 28 mai 2008 par Cosmaterra

Thumbnail_cannes_adCampaign for Safe Cosmetics était aussi un partenaire du Natural Beauty Summit America. En cherchant à comprendre leur engagement, j'ai beaucoup appris sur l'état actuel de la législation américaine en matière de cosmétiques.
Face au manque de régulation du marché américain des cosmétiques, des voix se sont élevées dont celle de Campaign for safe Cosmetics. Campaign for Safe Cosmetics reproche au gouvernement américain, et en particulier à la FDA (Food and Drug Administration) de ne pas interdire certains ingrédients que l'on trouve dans les cosmétiques tels que les phthalates, acrylamide, formaldehyde and ethylene oxide alors qu'ils ont été reconnus cancérigènes par l'Europe et par l'état de Californie (seul état à avoir mis en oeuvre une législation plus restrictive).

Ainsi, le gouvernement américain laisse une industrie cosmétique qui pèse près de 35 milliards de dollars mettre un nombre illimité de produits chimiques dans des produits de soins sans demander de tests, sans savoir quels en sont les effets sur la santé, ni sans leur demander de transparence vis-à-vis des consommateurs.
Aussi, Campaign for Safe Cosmetics a demandé aux sociétés sde l'industrie cosmétique de signer le Compact for Safe Cosmetics, un engagement à ne plus vendre de produits contenants des ingrédients toxiques ni dans des produits vendus aux USA, ni dans ceux vendus à l'étranger. Campaign for Safe Cosmetics réclame également des lois plus intelligentes pour protéger la santé des américains. A ce jour, 500 sociétés ont signé cette charte, mais surtout les plus petites et les plus engagées sur la voie des produits bio et naturels. Voir la liste : http://www.safecosmetics.org/companies/signers.cfm


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cosmaterra 32 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte